Les protocoles de transmission des données

Les protocoles de transmission des données

Les protocoles de transmission des données

juillet 2016 | Tutoriel Lumière & Vidéo

2/ Le RDM

Il est devenu un standard de l’industrie depuis 10 ans. Le Remote Device Management est une extension du protocole DMX512-A permettant une communication bidirectionnelle entre le pupitre de commande et les appareils connectés sur une infrastructure DMX. Il fournit un appréciable retour d’information sur la configuration des machines ainsi que sur leur état de fonctionnement et permet aussi d’agir directement sur leur paramétrage. Un véritable enrichissement pour le contrôle à distance des gradateurs et des projecteurs !

La possibilité d’établir une communication bidirectionnelle dans le contrôle à distance des appareils est intrinsèquement liée aux développements du protocole DMX512-A. Dès sa création, en 1986, il était déjà envisagé que la seconde paire du câblage standard reliée aux broches 4 et 5 du connecteur XLR puisse ultérieurement faire transiter un retour d’information. Mais, jusqu’au début des années 2000, l’idée d’utiliser la première paire – celle par laquelle transite le signal DMX – pour établir une communication bidirectionnelle était considérée par les membres du Control Protocols Working Group (CPWG) de l’ESTA comme une hérésie absolue. C’est pourtant sur ce principe que Scott Blair, l’un des développeurs de High End Systems, avait créé dès 1999 le protocole Talkback. Celui-ci s’appuyait notamment sur un protocole antérieur du même fabricant, développé par Shawn Dube cinq ans auparavant et nommé Discovery, qui permettait d’identifier les appareils connectés et d’effectuer la mise à jour des logiciels embarqués.

Newsletter

Rejoignez la mailing list de SONO Mag et recevez chaque semaine les dernières News.

DANS LA RUBRIQUE LUMIÈRE & VIDÉO, LIRE AUSSI...

Pin It on Pinterest

Share This