Les retours de Genix

Les retours de Genix

Les retours de Genix

octobre 2021Reportage Son

Catherine Ringer en tournée

Au fil de ses plus de trente années d’expérience, en ne compte plus les artistes pour lesquels Christophe Genix a réalisé les mixages de retour. Citons un florilège avec Jean-Louis Aubert, Asian Dub Foundation, NTM, Cesária Evora, Etienne Daho, Zachary Richard, Björk, Indochine, Marianne Faithfull, Britney Spears, Renaud, Sinead O’Connor, Maceo Parker, Oasis, Amy Winehouse… Un éclectisme rare, mis au service aujourd’hui de la tournée de Catherine Ringer, qui fait escale au magnifique VYV Festival de Dijon.

La deuxième édition du VYV Festival se déroule dans le parc naturel de la Combe à la serpent, à proximité de Dijon (Côte-d’Or). Le site est enchanteur et la météo de la partie. Une vraie ambiance estivale pour les retrouvailles du public, sans masque ni distanciation grâce au passe sanitaire. Seule la jauge a été réduite, avec 5 000 personnes par jour. Mais 5 000 spectateurs heureux, au moins autant que les artistes, les bénévoles et l’ensemble des professionnels présents. Parmi eux, nous retrouvons Genix, l’un des acteurs français majeurs de l’univers des retours de scène.

SONO Mag : Bonjour Genix, heureux de te retrouver dans la vraie vie. Peux-tu nous décrire ta régie ?

Genix : Elle est assez compacte. Concernant la console, j’ai toujours été curieux et je m’intéresse au matériel que proposent les différents fabricants. Après pas mal de tournées en PM1D Yamaha, j’ai basculé en Soundcraft Vi6 pour Indochine, en SSL avec Renaud, en Digico SD7 pour Zaz… Alors que je préparais la tournée pour Catherine, j’ai croisé Xavier Gendron (un autre illustre ingénieur du son français, qui compte Sting, Jay-Z, Thiéfaine ou encore Calogero parmi les artistes dont il signe les retours – NDLR), qui travaillait sur la tournée de Sting, pour laquelle il a choisi la Yamaha PM7, dont il m’a vanté les mérites. La précédente tournée de Catherine était en CL5 et je me suis dit qu’avec la PM7 il s’agissait juste de monter d’un cran. J’ai échangé avec Bertin, qui mixe la façade, et nous avons opté pour deux PM7 en réseau avec un RPIo622.

Côté traitements, j’utilise les outils internes des consoles pour tout ce qui est égalisation et compression, mais j’ajoute systématiquement des réverbs. externes tels que des PCM70 ou des Lexicon 480 pour les sources comme les voix ou les guitares acoustiques. Ici, j’utilise des Bricasti M7, que j’adore. Depuis cet été, la Bricasti est disponible directement dans les consoles PM en réalisant une mise à jour du logiciel, ce que je refuse de faire en cours de tournée. J’ai donc attendu l’interruption du mois d’août pour la mise à jour, effectuée par David Nulli, de MPM. Je commence maintenant à utiliser la Bricasti en plug-in interne. Ce plug est à mon sens d’une qualité bien supérieure à toute autre réverb. interne de la console, mais je ne retrouve pas tout à fait la finesse du son du rack externe. Après, il y a peut-être une part de subjectivité.

Pour continuer sur les racks externes, je suis fidèle au préampli Neve 1073, que j’utilise pour la voix de Catherine, qui chante d’ailleurs dans un micro filaire. Bertin utilise en façade également ce signal, qui alimente aussi la liaison Dante destinée aux cars régie de captation.

Pour le reste du matériel, beaucoup d’éléments de la régie viennent du kit de la précédente tournée. Côté HF, je reste aussi fidèle à Sennheiser. Je trouve le son des liaisons SR 2050 IEM + EK 200 très musical, avec une vraie présence dans le bas-médium et dans le grave, qui me permet de retrouver en Ears un son comme je pourrais le produire dans des wedges.

Côté antennes, je sépare mon système en deux. Sur un premier combiner, j’ai l’antenne destinée aux signaux des musiciens. Le deuxième, pour les signaux des techniciens, est relié à une autre antenne. Je n’associe pas les deux combiners sur une seule antenne, car l’expérience montre que cela peut induire des problèmes dans les signaux, et je prévois deux plans de fréquence différents. Autre intérêt d’utiliser plusieurs antennes, une optimisation de l’orientation de chacune en fonction de la zone à couvrir.

Un article d'

Eric Moutot

DANS LA RUBRIQUE SON, LIRE AUSSI...

Pin It on Pinterest

Share This