ROBE VIVA

ROBE VIVA

ROBE VIVA

juin 2016 | Test Lumière & Vidéo

Le spot professionnel par excellence

Robe est actuellement porté par le succès de son haut de gamme BMFL, ainsi que par la reconnaissance des utilisateurs pour ses innovations, notamment en ce qui concerne l’utilisation des LEDs couleurs sur des projecteurs spot. Mais le Viva est une lyre à LED de milieu de gamme et sans trichromie. Il s’agit donc d’un nouveau défi pour Robe.

L’ASPECT, LE SYSTÈME D’ACCROCHE, LA MANIPULATION, LE MODE D’EMPLOI

Le Viva a une forme relativement basique, mais il dégage immédiatement une aura de professionnalisme, sa signature Robe est incontestable. Sans fioritures, il est très attractif et sa coque mate ainsi que ses belles finitions nous inspirent une réelle confiance. Sa tête, longue de 44 cm (quand même !), est impressionnante et nous permet d’espérer de bonnes capacités graphiques. Sa superbe lentille de 13 cm de diamètre est pleine de promesses. Nous avons reçu un modèle de démonstration, sans sa documentation papier. En revanche, sur le site de Robe, vous trouverez tout le nécessaire, comme le détail des canaux DMX ou le manuel d’utilisation par exemple. Le projecteur est assez léger et plutôt compact, ses deux solides poignées suffi sent donc amplement à porter ses 17,5 kg. L’afficheur est travaillé avec soins et s’intègre très bien dans le design global du produit. Tactile et avec ses quatre boutons, il est facilement utilisable par tous. Nous apprécions un détail : lorsque vous adressez le projecteur, l’afficheur vous donne le numéro du dernier canal utilisé. C’est tout bête mais qu’est-ce-que c’est pratique pour adresser le suivant ! Niveau connecteurs, une entrée et sortie XLR trois et cinq broches, une alimentation Neutrik powercon true 1 sans recopie, un porte-fusible et un port Ethernet répondent à l’appel. Sont également présentes deux accroches pour élingues de sécurité ; on n’est jamais trop prudent. Il y a deux blocages ; pan dans une position et tilt pour plusieurs : ça ne mange pas de pain et c’est toujours le genre de petites choses que l’on apprécie. L’afficheur est assez grand et doté de quatre boutons, il semble facilement utilisable. Il existe des prix différents si on souhaite recevoir notre Viva en flightcase double ou de quatre.

Newsletter

Rejoignez la mailing list de SONO Mag et recevez chaque semaine les dernières News.

DANS LA RUBRIQUE LUMIÈRE & VIDÉO, LIRE AUSSI...

Share This