Maintenance du Tarrantula Robe

Maintenance du Tarrantula Robe

Maintenance du Tarrantula Robe

décembre 2018 | Tutoriel Entretien

Lyre à LEDs Wash / Beam / Effet

Inutile d’avoir une araignée dans le plafond pour oser s’attaquer à l’entretien du Tarrantula de Robe Lighting. Bien au contraire ! Ici, pas d’aspect velu mais plutôt une texture douce et une ligne élégante, bref une invitation à découvrir la bête. Il nous appartient donc de veiller à retirer les saletés, enlever d’éventuels insectes afin que l’intérieur ne devienne son garde-manger.

Le Tarrantula est une lyre à LEDs produisant les effets, faisceaux et wash par le biais d’un large module de tête. Celui-ci contient trente-six LEDs de 30 W réparties sur toute la surface ainsi qu’une LED centrale de 60 W, toutes sont en RGBW. Comme la plupart des lyres, la maintenance principale de ce produit s’effectue sur ce module, la base contenant les alimentations et afficheur et les bras contenant la gestion et la mécanique des pan et tilt.

LES PRÉCONISATIONS DU FABRICANT

Le manuel d’utilisation nous donne quelques conseils de maintenance, appuyés par des schémas clairs et des explications détaillées. Toutefois, il se concentre essentiellement sur le zoom et les filtres à poussière sur la base et nous invite bien sûr à nettoyer les optiques régulièrement, tout comme les ventilateurs. Merci à Robe Lighting pour ce bel effort, très apprécié. Nous allons bien sûr mettre en pratique ces manipulations et insister sur quelques détails afin de faciliter les opérations courantes.

LES DIFFÉRENTES PARTIES DU TARRANTULA

Trois éléments se distinguent : La tête regroupe le module de LEDs, le système de refroidissement, les optiques et les faisceaux de câbles. Le mouvement pan de 540° est plus que suffisant pour manipuler la machine. Toutefois, le mouvement tilt de 220° l’est nettement moins, c’est parfois même frustrant. Impossible de placer la tête à l’horizontale avec les LEDs vers le bas. Cela aurait tout de même facilité nos démarches, dommage ! Les bras accueillent l’électronique ainsi que la mécanique, destinées à gérer les mouvements de pan et tilt. Courroies, capteurs, roues dentées…

Notons au passage les blocages de pan et tilt qui sont devenus des indispensables en entretien. Ils facilitent grandement les opérations en stabilisant les modules lors des nettoyages ou des manipulations délicates. Un plus incontestable. La base, enfin, contient les cartes alimentations, un système de refroidissement, l’afficheur sert de point de départ à tous les faisceaux de câbles. Nous travaillons hors tension bien sûr. Allez, ouvrons la bête…

Share This