MARTIN M-TOUCH

MARTIN M-TOUCH

MARTIN M-TOUCH

mars 2016 | Test Lumière & Vidéo

M TOUCH et j’aime ça…

Le marché des pupitres lumières est vraiment un paradoxe, surtout en France. Totalement figé en ce qui concerne les références utilisées sur les tournées et les plateaux TV, il est néanmoins ultra productif en termes de créativité, de développement de niche et de nouveaux concepts. La Martin M-Touch est minuscule et coûte moins de 500 € HT mais utilise un soft professionnel abouti et offre une vraie solution de contrôle. Est ce une vraie révolution ou un coup d’épée dans l’eau ?

La M-Touch est vraiment un concept nouveau, hybride de la console lumière et du pad MIDI cher à de nombreux DJs. Notons au passage que cet accessoire est de plus en plus utilisé comme accès à de nombreuses consoles PC, de manière à exploiter à moindre coût une surface de contrôle customisable associée à un logiciel plus ou moins professionnel ou performant. Tel est le concept de la genèse de la M-Touch. Son cahier des charges est donc le suivant, en quelques points : 1. Un produit résistant et léger. 2. Un vecteur de pénétration du marché avec un prix très très bas. 3. Une surface de contrôle généreuse, aussi bien en programmation qu’en restitution. 4. Un soft professionnel puissant, simple et fiable. 5. Une solution low cost d’extension des consoles de la série M. L’aspect physique, les accès manuels, la maintenance et les connecteurs Effectivement, en observant la M-Touch, la partie physique du cahier des charges semble bien respectée. Cette console est de dimensions réduites et particulièrement légère avec seulement 1,5 kg.

Sa finesse et sa largeur adéquates lui permettent de se positionner devant une écran 15’’, de préférence tactile. Les connecteurs se résument à deux embases, difficile de faire mieux… Un USB pour l’alimentation et une XLR 5 points femelle pour le DMX. Bien ! Il n’y a pas de transformateur avec la M-Touch, vous ne risquez pas de l’oublier, ni de le faire sauter ou de couper le câble en sortie de boîtier à force de le rouler. Ici, il suffit de brancher votre M-Touch sur l’USB de votre ordinateur ou de votre console. Quant aux connecteurs en cinq points, ça veut tout dire, c’est normalisé, soyons pro ! N’oublions pas la présence d’un emplacement pour verrou Kensington, antivol bien rassurant. Sous la console, huit pas de vis sont prévus pour fixer la M-Touch avec des supports d’écran VESA en 75 ou 100 mm. De plus, un kit de montage en rack 19’’ est disponible depuis peu.

Newsletter

Rejoignez la mailing list de SONO Mag et recevez chaque semaine les dernières News.

DANS LA RUBRIQUE LUMIÈRE & VIDÉO, LIRE AUSSI...

Share This