Native Instruments TRAKTOR S4 MK3

Native Instruments TRAKTOR S4 MK3

Native Instruments TRAKTOR S4 MK3

mars 2019 | Reportage Dj & Prod

un article de

david duriez

L’âge de la maturité

Fin 2018, Native Instruments a procédé au plus gros lancement de son histoire, avec pas moins de neufs produits sortis simultanément. Une gigantesque salve de nouveautés dont fait partie le Traktor S4 MK3 ainsi que son petit frère le S2. Conçu pour prendre facilement en main le logiciel de mixage maison, le dernier-né des contrôleurs DJ de la marque apporte son lot d’innovations, de confirmations, mais aussi de concessions, afin d’unifier un écosystème NI en pleine mutation. Petit tour d’horizon de la bête et de la nouvelle version du logiciel Traktor Pro 3, fourni avec l’appareil.

PETITE REMISE EN SITUATION

Après le Kontrol S8 en 2014, qui reste le fer de lance de la gamme (au moins par sa taille et son prix), et le S5 en 2015, l’attente fut longue pour découvrir le successeur du contrôleur dédié à Traktor DJ. Et ce n’est pas une mais deux machines qui ont été annoncées fin 2018 par la firme allemande. En premier lieu le S2, version compacte et mobile, qui propose uniquement deux voies dédiées au mixage numérique, secondé par le S4 et ses quatre voies, un mixeur autonome incluant toutes les grandes fonctions de la gamme. Le S4 prend en quelque sorte la relève du S8 vieillissant, qui, à moins d’une mise à jour MK3, finira par se faire lentement oublier. C’est peut-être même déjà le cas car la concurrence, nombreuse, n’a pas attendu que Native Instruments se renouvelle pour proposer des alternatives crédibles et différentes à l’univers Traktor. C’est probablement pour cette raison que la marque souhaite unifier sa gamme de produits et ouvrir ses contrôleurs de mix au plus grand nombre en intégrant désormais une ergonomie et une approche plus grand public.

RETOUR VERS LE FUTUR

Car oui, les DJs achètent en premier lieu ce type d’appareil pour mixer et jouer de la musique. Il était peut-être temps de replacer le bon vieux mix à l’ancienne dans l’équation. C’est chose faite avec le S4 MK3, qui reprend les molettes de la version MK2 sortie en 2013, abandonnées par la suite sur les modèles S8 et S5 au profit d’un mix en mode Sync, pour lequel la marque avait une nette préférence. C’était d’ailleurs l’un des points déterminant au niveau de la comparaison des contrôleurs lors de mon banc d’essai en 2017 (SONO Mag n° 429, avril 2017).
Le S5 y était analysé et était le seul à ne pas proposer de mix en mode manuel à l’aide de molettes. Il faut donc croire que la donne a changé puisque le S4, mais aussi le S2, propose bien cette fonction. Ils sont équipés de « jog wheels », les fameuses molettes pour le mix, le calage et le scratch. Molettes de contrôle simples sur le S2, et une toute autre affaire sur le S4 car celles-ci sont… motorisées ! Pour ce faire, Native Instruments introduit la technologie Haptic Drive, qui consiste à émuler la sensation et le geste que l’on utiliserait sur une platine vinyle grâce à un moteur produisant un retour de force. Cela permet d’obtenir une résistance (il est possible de paramétrer le couple dans les réglages du logiciel) lorsque l’on retient le mouvement ou lorsque l’on appuie sur le plateau pendant la lecture.

DANS LA RUBRIQUE DJ & PROD, LIRE AUSSI…