PR LIGHTING AQUA LED 600 SPOT

PR LIGHTING AQUA LED 600 SPOT

PR LIGHTING AQUA LED 600 SPOT

novembre 2018 | Test Lumière & Vidéo

Etanche à quoi ?

PR Lighting est une marque certes purement chinoise, mais qui crée des machines originales depuis de nombreuses années. Non seulement ce ne sont pas des copies de machines européennes ou américaines, mais en plus ce sont des produits innovants et intéressants. Il n’est donc absolument pas surprenant de trouver PR Lighting en tête de listes des fabricants qui proposent une gamme IP, très à la mode aujourd’hui. L’Aqua 600 LED Spot, projecteur spot IP 65 dont la polyvalence semble vraiment prometteuse, mérite un banc d’essai complet !

L’ASPECT, LE SYSTÈME D’ACCROCHE, LA MANIPULATION, LE MODE D’EMPLOI

Commençons par le flight case, tout à fait exemplaire, avec ouverture en face avant et en partie supérieure, du bel ouvrage. Sachant que l’Aqua 600 LED Spot est un beau bébé de 50 kg, cela se comprend !
L’imperméabilité a son coût : la masse. Annoncée à 50 kg sur le site de Freevox et le mode d’emploi mais à 55 kg sur le site de PR Lighting, après vérification elle pèse bien 50 kg sur notre balance. Et pour l’avoir manipulée à deux, je peux vous confirmer qu’une lyre de 50 kg ne se retourne pas facilement, donc si vous voulez l’accrocher à un pont tout va bien, mais si vous voulez la poser au sol ou en hauteur, attention aux déports de masses de la tête et à vos lombaires !

Les blocages de lyre sont présents et les poignées de socle sont bien dimensionnées mais des poignées sur les bras nous aideraient vraiment ! L’aspect est super sérieux avec son blinda… pardon sa carrosserie toute métallique sur la tête et le socle. Seuls les bras ont droit à des capots en plastique car ils n’intègrent pas d’organes susceptibles de ne pas résister à l’eau. Nous avons donc une belle machine, imposante, pesante, avec une superbe lentille de 16 cm de diamètre. Je note que cette dernière est rentrée de 5 cm dans la tête, ce qui permet d’éviter le ruissellement de la pluie sur la sortie optique, sauf si vous tirez vers le haut, auquel cas l’eau aurait même tendance à s’accumuler devant cette lentille. Amis pupitreurs, je crois que le moment est venu d’envisager une mémoire « vidange » pour tilter la tête vers le bas, façon bambou de fontaine à balancier !

Revenons à notre indice de protection (IP) ; le premier chiffre donne la protection contre les solides et le second la protection contre les liquides. Le 6 signifie totalement protégé contre les poussières et le 5 contre les forts jets d’eau de toutes directions à la lance (buse de 12,5 mm, distance de 2,5 à 3 m, débit 100 litres/minute à plus ou moins 5 %). Tout de suite on se dit « génial, je peux l’utiliser dehors sous la pluie ». Certes, c’est bien. Mais la poussière ? Eh oui ! Les festivals l’été ! Les machines infectes qui ne sortent plus une cacahouète de lumière au bout de deux jours à cause de ces cinglés de festivaliers qui ruinent la pelouse, qui tapent du pied, qui dansent et qui piétinent en faisant de la poussière !
Et les nettoyages chronophages au dépôt alors que le kit doit repartir le jour même ! Ça, c’est une bonne nouvelle !
Donc nous avons retourné et inspecté la machine et effectivement, elle est bien protégée de partout. Même la trappe d’accès aux gobos est hermétique avec un joint d’étanchéité. Nous ne mettons absolument pas en doute ce classement IP 65. La fixation est assurée par quatre embases pour clamps oméga, attention il n’y a qu’un sens d’accroche et deux emplacements sont prévus pour les élingues de sécurité. Le mode d’emploi est convenable, en anglais, et comporte les schémas de carte électronique et la nomenclature des pièces détachées. Il n’existe visiblement pas de mode d’emploi en français, dommage.

DANS LA RUBRIQUE LUMIÈRE & VIDÉO, LIRE AUSSI...

Share This