Processeurs Klang

Processeurs Klang

Processeurs Klang

février 2020Test Son

Les retours in-ears en audio 3D

Depuis sa création, la marque Klang:technologies défend un credo : meilleur est le son des retours des artistes, meilleure sera leur performance. Qui irait soutenir le contraire ? Si l’utilisation pour les retours d’écouteurs intra-auriculaires (ears) permet bien une précision nouvelle dans la restitution, en même temps qu’un nettoyage sonore du plateau, les solutions de mixage traditionnel en mono ou stéréo ne sont pas sans poser de réels défis en termes de transparence et d’intelligibilité. L’ingénieur retour est souvent contraint de choisir l’efficacité plutôt que le naturel. La solution défendue par Klang consiste en un mixage des ears en son 3D et une restitution binaurale.

Fabricant allemand innovant spécialisé dans les solutions de diffusion audio 3D pour ears, Klang:technologies a rejoint en décembre 2018 le giron d’Audiotonix, structure de développement et fabrication qui regroupe les marques Allen & Heath, Calrec, Digigrid, Solid State Logic et Digico. La petite société s’ouvre ainsi en grand les portes de l’intégration de ses outils dans certaines des consoles les plus respectées du monde du spectacle. La gamme disponible pour le mixage audio 3D se résume à deux références, le Klang:fabrik et le Klang:vier.

Le Klang:fabrik est un rack 19’’ 2U destiné à la création de 6 mixages 3D indépendants et simultanés. Plusieurs modules peuvent se chaîner pour multiplier les sorties. Le Klang:vier est une déclinaison en rack 1U assurant 5 mixages. Nous ne pouvons que féliciter le fabricant d’avoir tout de suite développé ces deux produits, destinés à couvrir la majorité des besoins, du petit groupe au grand orchestre. Autre maillon de la chaîne, et de quelle importance, l’interface utilisateur. Klang:app permet d’une façon parfaitement intuitive, et dans un univers très coloré, de construire ses mixages immersifs. Pour vous en convaincre, je vous invite à télécharger l’application de démonstration. Très bien réalisée à partir d’un multipiste live, elle vous permet de basculer entre mono, stéréo et 3D et d’apprécier en temps réel les manipulations que vous réalisez sur les objets sonores. 

C’est perceptible dans l’ensemble des documents et des démarches du fabricant allemand, Klang a fait un important travail de vulgarisation du discours. De la vulgarisation « noble » s’entend, qui écarte volontairement toute théorisation ou approche scientifique pouvant rebuter certains utilisateurs, sans pour autant verser dans le simplisme et les raccourcis réducteurs. Bravo pour ce travail, qui se retrouve sur le site internet de Klang à travers des tutoriels et beaucoup d’articles illustrés.

Dans cet esprit, la notion d’objet sonore est totalement écartée, et c’est un choix respectable. Nous avons voulu dire quelques mots sur le sujet dans cet article, car comprendre la notion peut, à notre avis, intéresser certains techniciens.

Un article d'

Eric Moutot

Pin It on Pinterest

Share This