RCF HDL 30-A

RCF HDL 30-A

RCF HDL 30-A

mars 2019Test Son

un article de

guillaume lecreux

Le tout intégré à l’italienne

La société italienne RCF (Radio Cine Forniture) fête cette année ses soixante-dix ans d’existence. D’abord fabricant de microphones et de haut-parleurs, la marque produit maintenant tous les composants de ses enceintes, ainsi que des tables de mixage ou du traitement DSP. Le groupe, qui après l’acquisition de EAW vient de faire celle du fabricant de microphones DPA, possède une gamme très large capable de répondre à tous les besoins de sonorisation, et cela dans le monde entier.

RCF classe ses enceintes en six grandes catégories allant des diffusion de sécurité EN54 aux systèmes de sonorisation les plus haut de gamme « TT+ Touring & Theatre ». Le modèle testé dans ce banc d’essai fait partie de la série HDL, elle-même intégrée dans la gamme Pro Sound. L’ambition est ici de fournir des enceintes capables de générer de fortes pressions acoustiques, une directivité la plus constante possible et un son de qualité, tout en conservant une masse plus faible que la concurrence et une facilité de mise en œuvre faisant le bonheur des utilisateurs. Nous nous intéresserons ici à la HDL 30-A, petite sœur de la HDL 50-A, l’aînée de la série.

DESCRIPTION DU SYSTÈME

L’enceinte HDL 30-A est un module de line-array deux voies actives composé de deux haut-parleurs RCF 10’’ (25,4 cm) pour la partie basses fréquences et d’un diffuseur à compression en titane RCF, muni d’une membrane de 4’’ (10,16 cm) de diamètre pour les hautes fréquences. Le traitement DSP (48 kHz sur 32 bits) et l’amplification classe D sont intégrés à l’enceinte, 800 W RMS (1 600 W en crête) sont fournis aux deux 10’’ et 300 W RMS (600 W en crête) à la compression 4’’. Ces deux voies sont raccordées à la fréquence de 680 Hz et couvrent une bande passante allant de 50 Hz à 20 000 Hz RCF ne fournit pas la tolérance). Cette enceinte ne pèse que 25 kg, une faible masse pour un tout intégré capable de générer un niveau de pression acoustique maximum à 1 m de 137 dB (RCF ne fournit pas le protocole de mesure utilisé).

Comme toute enceinte haut de gamme, la connectique est réduite à l’essentiel : une XLR femelle pour l’entrée audio en niveau ligne avec un niveau électrique nominal de +4 dBu et une mâle permettant de se raccorder aux autres enceintes, ainsi qu’une entrée et une sortie Powercon pour l’alimentation électrique. Peu énergivore, l’enceinte permet de relier six enceintes sur une même ligne Powercon lors d’une utilisation avec une tension d’alimentation électrique de 230 V. L’enceinte possède également une entrée et une sortie Ethercon pour son raccordement au RDNet. C’est un protocole RCF RS-485, qui permet de contrôler et de surveiller les enceintes compatibles. Attention, malgré ce connecteur, ce n’est pas un réseau Ethernet. L’inconvénient est qu’il faut donc une interface dédiée pour relier un ordinateur, mais l’avantage réside dans sa simplicité d’utilisation (pas d’adressage à effectuer sur les enceintes)…

Pin It on Pinterest

Share This