RCF TTW 4-A

RCF TTW 4-A

RCF TTW 4-A

septembre 2021Test Son

Qualité, ergonomie et précision

Géant de l’audio, RCF s’attaque à de multiples marchés, du grand public au professionnel. Son image reste pourtant souvent attachée au milieu de gamme. Relativisons ces idées préconçues et prenons un peu de recul avec cette enceinte de la série TT+. Nous avons ici l’occasion d’observer le plus haut niveau de prestation de la marque envers les professionnels.

Entreprise italienne faisant partie des tout premiers pionniers de la sono, RCF exploite un vaste catalogue, étendu sur de nombreux segments. Citons en vrac, et de manière non exhaustive, les haut-parleurs pro, le monitoring (enceintes et casques), quelques consoles, des solutions pour le retail, des enceintes de sécurité (EN54), de l’entrée de gamme sur interne, de l’OEM pour les autres marques et, bien entendu, des gammes pro (initiales HDL et SUB) et touring (initiales TT).

DESCRIPTION DU SYSTÈME

La TTW 4-A et ses consœurs, les TTP 4-A et TTL 4-A, font partie de la gamme RCF des colonnes actives professionnelles. Elles sont identiques au niveau du format, des accessoires et des transducteurs : deux boomers de 10” à bobines 3” et une compression 1,5” à bobine 4”, avec un filtre répartiteur à 900 Hz. Seuls les pavillons diffèrent d’un modèle à l’autre.

On note que la grille est montée sur silent-block

Chaque référence se décline également dans une architecture symétrique où le pavillon est au centre des deux boomers. La TTW annonce 134 dB SPL max sur une dispersion sonore de 100 x 50° avec une bande passante de 45 Hz à 20 kHz. Les TT4 sont fabriquées selon les standards professionnels : multiplis de bouleau, peinture texturée, résistance aux intempéries. Malgré leur poids important, la préhension est aisée car, outre les poignées latérales, on trouve des encoches supplémentaires sur le fond et sous les accroches intégrées. Ces dernières permettent l’accouplement en colonne (processus facilité par la forme des patins, qui garantissent un bon emboîtement) et le montage rapide des accessoires de levage. L’ampli intégré sur le panneau arrière délivre 1 000 W dans le boomer et 600 W dans l’aigu. Les trois connecteurs (Powercon pour l’alimentation, XLR pour l’audio et RJ45 pour la commande RDNet) sont dupliqués pour assurer le chaînage des TT4 entre elles.

Le panneau arrière comporte deux commandes : un rotatif à poussoir, qui permet de modifier manuellement le gain, le délai et le préset ; un switch, qui bascule entre la configuration locale et celle imposée par l’entrée RDNet.

Des inserts supplémentaires sont disposés pour les accessoires d’installation, dont la lyre

Un article de

frank gillardeaux

DANS LA RUBRIQUE SON, LIRE AUSSI...

Pin It on Pinterest

Share This