Robe Esprite

Robe Esprite

Robe Esprite

septembre 2019Reportage Lumière & Vidéo

exclusivité sonomag : robe esprite

Entretien avec le PDG de Robe Lighting

Quelle chance de visiter l’usine Robe et de découvrir une entreprise ancrée dans sa région, une entreprise investie dans ses démarches de pérennisation, et de qualité ! Je ne vais pas vous refaire une visite d’usine, rassurez-vous. En revanche, je tiens à mettre en avant deux ou trois points qui sont loin d’être anecdotiques, et surtout laisser la parole à Josef Valchar, PDG de Robe Lighting depuis sa création, qui accorde toute sa confiance à SONO Mag et nous fait l’honneur d’une interview basée sur leur nouveau fer de lance, terriblement innovant : l’Esprite.

Robe a racheté une usine complète de fabrication de circuits imprimés, Dioflex. Toutes les cartes des projecteurs, y compris les supports de plaques de LED des barreaux et des machines wash de type Tarantula, Spiider et LED Beam 150, sont donc fabriquées dans une entité propriété de Robe et non sous-traitées. De même, l’assemblage des faisceaux de câbles, l’injection des moules plastiques, la découpe du métal et ses pliures ainsi que la fabrication des gobos et des verres dichroïques sont désormais internalisés. La visite des bâtiments nous révèle un grand nombre de machines-outils et de robots flambant neufs, tous plus impressionnants les uns que les autres. Et Robe ne s’arrête pas là dans cette démarche d’indépendance ! En effet, leur toute nouvelle machine, l’Esprite, intègre un moteur LED de fabrication maison.

SONO Mag : Bonjour monsieur Valchar, merci pour votre accueil et cette visite impressionnante.
Nous sommes très curieux d’en savoir plus sur l’Esprite. Tout d’abord, pourquoi ce nom ? Et pourquoi ce « e » final ?

Josef Valchar : Son nom à été créé à partir du mot français. Le « e » à la fin est en fait une combinaison du T et du E pour Transferable Engine. C’est aussi un clin d’œil aux multiples produits commençant par E-« quelque chose ». On pourrait dire aussi « Technologie Exclusive » (en français dans le texte), en mettant les mots dans l’ordre du français. Et tout a été développé par notre bureau de Recherche & Développement, ici, en Tchéquie. C’est absolument unique. Jusqu’ici, nous achetions tous nos moteurs LED en fonction des caractéristiques que nous souhaitions. C’est le premier que nous fabriquons. Nous avons effectué un énorme travail de recherche, qui est protégé par cinq brevets internationaux.

Un article de

François Guillet

DANS LA RUBRIQUE LUMIÈRE & VIDÉO, LIRE AUSSI...

Pin It on Pinterest

Share This