SHURE MV7

SHURE MV7

SHURE MV7

décembre 2020Test Son

Un outil de terrain

Fondée par Sidney N. Shure en 1925, les premiers micros de la marque sont sortis en 1931. C’est en 1939 que sera présenté l’Unidyne modèle 55, qui est devenu l’un des microphones les plus reconnus au monde. En 2020, Shure a sorti son premier microphone dynamique hybride USB/XLR, le MV7, conçu pour être une alternative abordable au célèbre microphone de diffusion radio de la marque, le SM7b. Le MV7 propose également des paramètres et des préréglages d’égalisation et de compression intégrés, contrôlés par l’application Motiv lorsqu’il est branché sur le port USB.

Parmi les cinq micros testés dans ce dossier, celui-ci est le seul dynamique, ce qui le distingue dans la jungle déjà presque saturée des microphones USB. Loin de moi l’idée de dénigrer les micros à condensateur, mais on sait que ces derniers sont plus sensibles aux bruits de fond et qu’ils nécessitent un environnement calme, tandis que les dynamiques se rient des environnements bruyants et affichent une grande robustesse. Ce n’est pas pour rien que les références Shure bien connues sont familièrement baptisées « workhorse » (cheval de trait) !Le prix du MV7 peut paraître élevé pour un micro dynamique, mais la qualité de fabrication est au rendez-vous, et n’oublions pas que c’est un micro hybride XLR et USB. Il est livré avec deux câbles de 3 m (pour Mac et PC) et un réducteur de filetage pour pied ou perche. Un petit pied de table aurait cependant été apprécié. Cerise sur le gâteau, lorsqu’il est branché via le port USB, le MV7 propose des paramètres et des préréglages d’égalisation et de compression intégrés gérés par l’application Shureplus Motiv, dont le lien de téléchargement est fourni.

À L’USAGE

Un premier essai en mode « plug and play » confirme la qualité tonale des microphones dynamiques de type broadcast, même s’il ne sonne pas exactement comme le SM7b, dont il s’inspire. Le son est doux et chaud, et le SM7 n’a pas peur des pressions élevées, en captation vocale comme en prise de son instrumentale.

L’application Motiv, simple à utiliser, apporte un réel plus avec la possibilité de sélectionner la tonalité afin d’obtenir une voix radio profonde ou un son clair et propre. De même, on peut indiquer la distance de la source par rapport au micro, de proche à lointain, ce dernier mode assurant un niveau de sortie constant jusqu’à 45 cm.

J’avoue humblement avoir un faible pour ce micro, parce qu’il est hybride et qu’il sera aussi à l’aise avec une console analogique que dans un environnement informatique. Mais c’est avec le point de vue très personnel d’une expérience d’un demi-siècle d’audio analogique que je m’exprime.

un article de 

gisèle clark

DANS LA RUBRIQUE SON, LIRE AUSSI...

Pin It on Pinterest

Share This