Shure PSM 300

Shure PSM 300

Shure PSM 300

novembre 2019Test Son

Une valeur sûre

Issu d’une grande et fameuse famille de liaison in-ear monitor, le PSM 300 arbore fièrement la qualité de fabrication de ses aînés. Le fabricant américain a choisi de concevoir un appareil à la mise en œuvre simplifiée et rapide tout en faisant profiter l’utilisateur de bons résultats audio. Les fonctionnalités essentielles que recherchent les artistes amateurs ou semi-professionnels sont présentes et font de ce produit un choix privilégié dans sa catégorie.

PREMIER COUP D’ŒIL

Comme tous ses voisins de table, le transmetteur Shure est au format demi-rack 19”. La face avant ne laisse dépasser que le potentiomètre de niveau d’entrée. Il n’a pas de graduation mais, d’après les tests réalisés, la position centrale donne de bons résultats dans l’échelle de gain console-émetteur. Le rotatif est suffisamment résistant pour éviter que le volume ne change accidentellement, ce qui est une bonne chose car, au bout du tuyau, n’oubliez pas qu’il y a vos oreilles ! On retrouve traditionnellement le port de synchronisation infrarouge en face avant juste à côté du fameux bouton Sync qui vous permettra de régler sur la même fréquence votre émetteur (Tx) et votre récepteur ceinture (Rx). L’affichage se fait sur un écran LCD situé au centre de l’appareil.

Le bargraphe d’entrée occupe toute la largeur et permet une très bonne visualisation de l’audio. Le reste des informations nous semble un peu trop discret car la luminosité du LCD est faible, et le texte affiché est fin et petit. La simplification extrême du produit ne fait pas de doute car il n’y a pas de menu, tout est affiché devant vous. On retrouve le Group et le Channel ainsi que le canal TV dans lequel se situe la fréquence. Il n’y a pas de prise casque en face avant, dommage !

A l’arrière de l’appareil, on trouve le connecteur BNC pour l’antenne ¼ d’ondes classique qui gère l’émission HF et un switch de sensibilité d’entrée. La position Line est recommandée pour une sortie de console à +4 dBu tandis que la position Aux sera préférable si vous utilisez la sortie d’un appareil grand public, tel qu’un ordinateur. Le deuxième switch permet d’utiliser le système en mono en utilisant seulement l’entrée gauche. Le signal d’entrée se connecte avec des jack 6,35 mm symétrique mais une entrée XLR/jack combo aurait été bienvenue. L’appareil est équipé de sortie Loop out, qu’on retrouvait déjà sur les PSM 600 et 700 il y a presque vingt ans. Cela vous permettra de répliquer le signal audio vers un autre émetteur ou un enregistreur.

Un article de

MAtthieu speck

Un article d'

Eric Moutot

Pin It on Pinterest

Share This