Shure Twin:plex

Shure Twin:plex

Shure Twin:plex

mai 2019 | Reportage Son

Un article d'

Eric Moutot

L’Amérique défie l’Europe

C’est à Chicago, fief de la marque, que Shure a invité SONO Mag – ainsi que des confrères venus des quatre coins du globe – à la présentation en avant-première d’un produit inédit pour le fabricant américain, un micro cravate miniature haut de gamme. Dénommé Twin:plex, il a pour objectif de concurrencer les modèles européens, et les arguments pour cela ne lui manquent pas.

La tendance est nette, le nombre de micros utilisés en spectacle comme en broadcast augmente année après année. L’auditeur, le téléspectateur veulent être au plus près de l’événement, et cela passe par le son, qui dans le même temps doit se faire toujours plus discret. Dans certains domaines comme le théâtre ou les comédies musicales, de plus en plus d’artistes sont amplifiés à l’aide de micros dissimulés dans les costumes et reliés en HF aux régies.

La HF, Shure sait faire. En analogique bien sûr, mais aussi désormais en numérique très haut de gamme avec le système Axient Digital, dont le test est en cours au laboratoire de SONO Mag.

La décision a donc été prise à Chicago d’essayer d’imaginer, puis de produire, un micro cravate haut de gamme d’un niveau de qualité permettant d’exploiter à 100 % les performances de la solution Axient Digital.

En 2010 donc, à partir d’une simple idée, le bureau d’études Shure, qui n’a aucune expérience de la fabrication de ce type de micro ultra miniature, doit tout imaginer. Avec le matériel de cette taille, tout est compliqué, y compris la réalisation de prototypes. Compliqué aussi, le test des échantillons, pour lesquels il a fallu inventer les bancs de mesure. Pire encore, comment allait-il être possible de reproduire en série les qualités des produits obtenus en sortie de R & D ?

Pas à pas, les ingénieurs, dont certains ont été recrutés spécifiquement pour le projet, ont essayé, appris beaucoup, testé encore plus, et remis l’ouvrage sur le métier autant de fois que nécessaire. Presque neuf ans plus tard, le résultat s’appelle Twin:plex, micro omnidirectionnel double diaphragme.

POURQUOI UN DOUBLE DIAPHRAGME ?

Ce n’est certainement pas se simplifier la vie que de vouloir cumuler extrême miniaturisation et double diaphragme. Pour autant, le fabricant américain y tenait. Il a recruté des ingénieurs spécialisés en micromécanique pour trouver les solutions permettant de relever le défi. Et la minutie de l’assemblage est assurée en combinant travail manuel et hautes technologies, dans une pièce à l’atmosphère immune à toute poussière, comme celles utilisées dans le milieu médical.

Pin It on Pinterest

Share This