SPECTACLES : QUID DES FRAIS DE POLICE ET DE GENDARMERIE ?

SPECTACLES : QUID DES FRAIS  DE POLICE ET DE GENDARMERIE ?

SPECTACLES : QUID DES FRAIS DE POLICE ET DE GENDARMERIE ?

28 Fév 2020 | News Éco & Social / Divers | 0 commentaires

Bien que le Conseil d’Etat ait annulé certaines des clauses de la circulaire Collomb concernant les frais de police et de gendarmerie pris en charge par les organisateurs d’événements, le principe n’est toutefois pas remis en cause. La suppression ne porte pratiquement que sur les modalités des reversements financiers, l’organisateur étant tenu, à la signature de la convention de service d’ordre avec l’Etat, de verser un acompte de 60 à 80 % du montant total de la prestation et d’en régler le solde au maximum un mois après la fin de la manifestation. Ces frais ont des conséquences budgétaires lourdes pour les festivals. Les syndicats Prodiss et SMA ont alerté les autorités à plusieurs reprises. Ils estiment cette « annulation très partiale » et dénoncent la ligne de partage : « La sûreté est une mission régalienne qui ne saurait être à la seule charge de l’organisateur de festivals ou de spectacles. » ■

Pin It on Pinterest

Share This