Stars Europe

Stars Europe

Stars Europe

avril 2019 | Reportage Entreprise

un article de

Alain-Marc Malga

Le prestataire concepteur

Prestataire du spectacle vivant, Stars Europe a enfanté L’Atelier, entité associative résidente au Studio, une black box de 30 x 20 mètres configurable à loisir et conçue pour accueillir du public Stars Europe rayonne au quotidien sur un périmètre de 200 kilomètres, mais l’entreprise familiale s’illustre bien au-delà, en France comme à l’international. C’est d’ailleurs une molécule de son ADN !

Comme la plupart de ses confrères, Stars Europe utilise Wysiwyg pour la préparation des shows. On y a autant recours pour éclairer des expositions que des festivals ou de l’événementiel. L’outil est encore utilisé pour la conception de kits son, lumière et structure que Stars Europe livre pour les tournées de diverses envergures. Même démarche pour du complément sur des tournées d’ampleur importante. L’été, Stars Europe est présent sur de nombreux festivals et, le reste de l’année, travaille sur de l’événementiel pour le compte d’agences. S’ajoute l’éclairage architectural pour de la mise en valeur du patrimoine bâti ou de l’exposition éphémère, comme Contemplation, l’exposition de Matthieu Ricard présentée aux dernières Rencontres de la photographie d’Arles de juillet à septembre. Voilà, en résumé, le pain quotidien de Stars Europe. Le parc lumière de la société se doit d’être polyvalent, avec pour critères l’étanchéité, la LED, la forte puissance et le sans fil. Le kit de base comprend du Robe et du Martin et, dans de moindres quantités, les projecteurs non asservis Oxo, Chauvet, et maintenant Cameo. Pour la décoration, Stars Europe aime travailler avec de grands lustres en verre et la double lyre Admiral vintage d’Axente. 

ÉCLAIRER LA DANSE CLASSIQUE ET L’OPÉRA

Bruno Limoge : « J’ai fondé Stars Europe en 1993, sur la foi d’une découverte et d’une passion. A l’époque, je travaillais au Cadre noir de Saumur, où s’organisaient les premiers spectacles historiques équestres. J’étais très impliqué et je me suis rapproché d’un ami équipé en sonorisation et éclairage. J’étais issu d’un milieu musical plutôt classique. Cela m’a rappelé des souvenirs, et je me suis rapidement spécialisé dans la lumière. C’était les débuts de l’éclairage asservi, et j’entretenais d’excellentes relations avec Masterlight (Xavier, depuis passé chez Arpège, NDLR), chacun faisant son chemin, Masterlight sur la voie de la lumière pour les tournées des Sardou et Hallyday, tandis que j’optais pour la formule classique, opéra et danse. C’est ce qui a lancé Stars Europe, et nous avons voyagé à travers le monde. Avec les chorégraphes Carolyn Carlson et Roland Petit, nous avons été les premiers à utiliser l’asservi dans la danse classique, notamment sur Danse sur le port de Roland Petit, ce qui nous valu un reportage dans SONO Mag. A l’époque, il n’était pas évident de travailler en 8 bits pour les déplacements des projecteurs. On s’est entouré de pupitreurs hors pair, capables de lire les partitions. L’exigence du classique implique de travailler à la note près. Stars Europe s’est alors spécialisé dans la régie et la direction technique pour organiser des tournées partout en Europe et jusqu’en Asie. 

Share This