Octavox

Octavox

Octavox

juillet 2016 | Reportage Son

Dessine-moi un beau studio

Enviée pour son taux d’ensoleillement et son charme de ville à la montagne, Grenoble, la capitale des Alpes, compte désormais un nouveau studio d’enregistrement, catégorie haut de gamme, inauguré le 25 mars dernier. Visite guidée avec les maîtres de céans, Mathieu Budin et Eddy Dorigny.

Musicien, producteur, auteur-compositeur, fondateur du label Fromtape Records orienté rock et métal, Eddy Dorigny est tombé très tôt dans la marmite de l’enregistrement, d’abord pour « voir et comprendre ses erreurs à la batterie ». A seize ans, ses parents, eux-mêmes nourris au hard rock, lui offrent sa première carte son et quelques micros pour s’enregistrer. Les copains musiciens le sollicitent, d’abord gratuitement, puis il monétise ses services afin de pouvoir réinvestir immédiatement dans du matériel pour l’enregistrement studio et live. Vient ensuite le montage d’un premier studio à Grenoble, avec la reprise d’une boîte qui faisait de la post production et de la captation live. « L’idée, c’était de la transformer en studio plus orienté musique, et l’expérience a duré trois ans, le temps que l’on remonte un peu l’affaire, mais des problèmes financiers ont vite surgi et je ne suis pas allé très haut », avoue Eddy. Alors il retourne à son statut d’indépendant puis retrouve son copain Mathieu Budin, batteur comme lui. C’était il y a deux ans et demi, alors qu’Eddy chérissait l’envie de partir au Canada pour explorer d’autres horizons sonores et musicaux. Mathieu lui propose de participer à l’aventure d’Octavox, dont le montage et la construction prendront environ un an et demi. Eddy remise alors au placard le projet canadien

Newsletter

Rejoignez la mailing list de SONO Mag et recevez chaque semaine les dernières News.

DANS LA RUBRIQUE SON, LIRE AUSSI...

Share This