Studios Saint-Germain

Studios Saint-Germain

Studios Saint-Germain

janvier 2017 | Reportage Son

Le changement dans la continuité

Il y a un an et demi, les studios Saint-Germain ouvraient leurs portes au 54, rue de Seine à Paris. Les connaisseurs auront reconnu l’adresse : ce sont les anciens studios Acousti, qui ont échappé à un destin funeste et sont rendus à la musique grâce à un trio de repreneurs efficaces.

Avec Europa-Sonor, et avant Davout, le studio Acousti fut l’un des premiers studios indépendants français.

Amoureux de Paris, le riche mélomane américain Niels Groen y avait acheté plusieurs immeubles, dont celui situé en fond de cour du 54, rue de Seine en 1959. Il aménage ensuite, à l’étage, un lieu d’enregistrement orienté jazz, autour d’un superbe piano à queue Steinway.

La pièce, en L, mesure plus de 100 m2 pour 4 m de hauteur sous plafond, reçoit la lumière du jour, et son acoustique est très soignée. Le studio démarre son activité en 1963 : les musiciens de jazz américains, alors souvent présents à Paris où l’atmosphère est meilleure que chez eux, se donnent le mot, et Acousti est très actif pendant de longues années, accueillant aussi nombre de chanteurs français (Gréco, Mouloudji…), souvent enregistrés par Bruno Menny…

Newsletter

Rejoignez la mailing list de SONO Mag et recevez chaque semaine les dernières News.

DANS LA RUBRIQUE SON, LIRE AUSSI...

Share This