tambours du bronx

tambours du bronx

tambours du bronx

novembre 2015 | Reportage Son

Un article d'Eric Moutot

UN SON PAS BIDON

En 1987, à Varennes-Vauzelles, près de Nevers (Nièvre), un groupe se constitue dans un quartier d’ouvriers et travaille en vue d’un unique concert. Deux ans plus tard, on le retrouve avec Jean-Paul Goude sur les spectacles commémorant le bicentenaire de la Révolution française. C’est le début d’une renommée qui les conduira en tournée dans le monde entier ; Europe, Asie, Afrique, Amérique et en point d’orgue Rock in Rio en 2013. 200 000 personnes les acclament alors qu’ils partagent la scène avec Sepultura. Une expérience qu’a vécue derrière la console Sébastien Guichard, alias Lafraise, que nous retrouvons avec « Les Tambours » au Cèdre, une salle de spectacle de Chenôve (Côte d’Or) qui inaugure sa deuxième saison.

Cela fait exactement 10 ans que Lafraise assure le son de face des tambours du Bronx. Ce n’est pas, loin de là, le seul groupe avec lequel il travaille. Huit ans à la cave à musique à Mâcon lui ont forgé une expérience solide. Depuis 15 ans, il est aussi régisseur du groupe Prohom. Depuis trois ans, également celui de l’orchestre tout-puissant Marcel Duchamp, un groupe afro punk suisse. Et il y a le projet de l’étrangleuse, avec une trentaine de dates prévues d’ici la fin d’année pour la sortie de l’album enregistré chez John Parish, à Bristol. Lafraise est un homme du live qui adore bouger, et ne craint ni les découvertes ni les remises en question. Ce soir, les Tambours on été sollicités pour le concert inaugural de la saison du Cèdre, une SMAC de la commune de Chenôve – Côte d’Or, qui est prévu à l’extérieur, sur le parvis de la salle. Une idée qui était réaliste pour ce début septembre, il fait d’ailleurs grand beau depuis dix jours. Mais la météo a décidé de venir perturber l’événement, alerte orange. Alors que scène, son et lumière sont montés, le maire décide d’annuler l’événement extérieur. Il est seize heures lorsque l’accord est obtenu de transférer le concert dans la salle. Démontage, transfert, remontage réalisés en moins de deux heures. Initialement prévu à 20 h sur le parvis, le concert débutera à 20 h 45 en salle comble et sound check réalisé… bravo aux équipes. Nous retrouvons Lafraise au Catering, partagé avec les artistes qui dégustent chablis, hautes côtes de Nuits ou Gevrey-Chambertin… qui se plaindrait de l’accueil bourguignon ?

Newsletter

Rejoignez la mailing list de SONO Mag et recevez chaque semaine les dernières News.

DANS LA RUBRIQUE SON, LIRE AUSSI...

Share This