AUSTRIAN AUDIO CC8

AUSTRIAN AUDIO CC8

AUSTRIAN AUDIO CC8

juin 2022Test Son

L’héritier autrichien

En juillet 2017, suite à la fermeture des bureaux AKG à Vienne, une vingtaine d’anciens ingénieurs et techniciens s’unissent pour lancer Austrian Audio. Leur objectif, ne pas laisser disparaître le savoir-faire et la culture de l’entreprise en développant une gamme de microphones et de casques.Aujourd’hui, SONO Mag s’intéresse au CC8, un micro cardioïde à condensateur petite membrane de fort belle facture.

Conçu et fabriqué en Autriche, le CC8 est livré dans une élégante boîte de transport recouverte de tissu noir. À l’intérieur, bien à l’abri dans le logement à sa taille, le CC8 est accompagné d’une pince de fixation, d’une bonnette en mousse synthétique, d’un certificat de garantie, d’un guide de démarrage rapide et… d’un autocollant Austrian Audio !

Long de 140 mm pour un diamètre de 23 mm et une masse de 160 g, le CC8 se distingue esthétiquement par sa très jolie couleur gris clair ainsi que le rouge présent au sommet du micro et sur le logo en relief. La finition est remarquable, surtout si l’on prend en compte le prix raisonnable de 399 euros pour une fabrication européenne. Les lumières tout en courbes dans le corps du microphone ajoutent à la classe de l’objet, chic mais pas austère, qui le distingue des produits concurrents.

Petit mais costaud

Le CC8 dégage immédiatement une impression de robustesse évidente dû à son poids supérieur à la plupart de ses rivaux. De plus, sa finition est impeccable dans les moindres détails, connecteur XLR plaqué or et sérigraphies bien lisibles dont la mention « P48 required », alimentation fantôme nécessaire, utile aux distraits !

La pince incluse est d’un diamètre un peu juste et il ne faut pas avoir peur de forcer pour y fixer le CC8. Il n’y a cependant rien à craindre tant elle semble solide et le micro ne risquera pas de se décrocher accidentellement.

De même, les curseurs permettant d’activer le filtre passe-haut à 60 ou 120 Hz et la préatténuation de 10 ou 20 dB sont francs dans leur déplacement et bien à l’abri du moindre choc car ne dépassant pas du corps du micro. Pour pinailler, on pourra noter que les petites encoches de ces curseurs sont difficilement accessibles. Il faut avoir des ongles longs et solides ou un petit tournevis pour les faire glisser.

L’objectif de robustesse se traduit aussi par la présence d’une deuxième grille de protection par dessus celle présente au dessus de la capsule… et cela sans affecter la régularité du diagramme polaire cardioïde. Austrian Audio insiste d’ailleurs sur la perfection du contrôle de la directivité avec plus de 20 dB d’atténuation à l’arrière.
Bien qu’inspirée de l’ancienne capsule AKG CK1, l’OCC7 utilisée dans le CC8 se différencie en particulier par l’utilisation de PEN (polyéthylène naphtalate) à la place du traditionnel Mylar. Plus durable sans perte de tension et résistant mieux aux variations de température, ce matériau a permis d’élaborer une membrane de seulement 3 µm au lieu de 6.

Une exigence élevée

L’équipe Austrian Audio revendique ses origines mais ne souhaite nullement créer des clones d’anciennes références, si populaires soient-elles.

S’inspirer du passé certes, mais pour mieux construire l’avenir ! Tous les exemplaires de CC8 sortis d’usine ont une sensibilité à 1 kHz identique à +/-0,5 dB.
Tous peuvent constituer une paire stéréo parfaite. Selon le fabricant, la pression sonore maximale admissible sans distorsion est de 156 dB, une valeur très élevée, rare sur le marché.

Le bruit de fond de 16 dB(A) est quant à lui dans la bonne moyenne pour une petite capsule, mais il devient remarquable vu la pression sonore admissible.Austrian Audio revendique une courbe de réponse très linéaire pour une restitution neutre, fidèle à la source, sans dureté ni agressivité même à fort niveau. Mais surtout, l’objectif principal de l’équipe de concepteurs était d’obtenir une réponse hors de l’axe agréable. C’est effectivement essentiel pour que la diaphonie provenant des sources hors axe ne soit pas une pollution néfaste mais contribue à lier l’ensemble agréablement. D’après ces spécialistes de longue date dans la conception de microphones, c’est sans doute la chose la plus difficile à atteindre, mais ils se disent très satisfaits du résultat obtenu avec le CC8.

un article de

fabrice chantôme

DANS LA RUBRIQUE SON, LIRE AUSSI...

Pin It on Pinterest

Share This