JBL Eon One

JBL Eon One

JBL Eon One

mars 2021Test Son

25 ans de systèmes de sonorisation Eon

Que de chemin parcouru par JBL depuis la sortie remarquée, et remarquable, en 1995 de l’Eon 15P. Impossible d’énumérer toutes les enceintes ayant porté le sigle Eon, tant cette liste est longue. Actuellement, la famille Eon se compose de la 208P, de la série 600, avec quatre modèles, et de la série One, avec la compacte, la pro et l’Eon One.

PRÉSENTATION

Quel que soit le fabricant, les systèmes colonne ont toujours une architecture assez proche. Pourtant, de petits détails font qu’il n’y a pas deux systèmes identiques. Cela se vérifie avec la proposition faite par JBL et sa Eon One. Le caisson de grave est équipé d’un haut-parleur de 10” et contient l’ensemble de l’électronique, à savoir les deux amplificateurs de classe D et la mixette. Il se distingue par des espaces situés à l’arrière dédiés au rangement des trois colonnes. Il est aussi pourvu sur le dessus d’une sorte de poignée rabattable qui permet le maintien en position des colonnes pendant le transport et qui protège la mixette, installée sur la face supérieure de ce caisson de grave. Les trois colonnes ont un format identique. Seule l’une d’elle est équipée de six haut-parleurs de 2”. Les deux autres sont des éléments intermédiaires qui n’ont pas de rôle réel dans la diffusion sonore mais qui permettent un ajustement en hauteur. La masse réduite à 18,5 kg et ses dimensions très compactes (60 x 37 x 44 cm), la colonne et les deux spacers rangés dans leur emplacement font de cette Eon One une offre qui trouvera sa place dans n’importe quel coffre de voiture.

EXPLOITATION

La mise en place est assez élémentaire. Il suffit d’emboîter les spacers et la colonne de diffusion dans le caisson. Impossible de faire une mauvaise manipulation. L’installation des spacers dépend de la hauteur recherchée. Si, par exemple, le caisson est posé sur une table pour une conférence, il n’est pas utile d’utiliser les deux. La petite console de mixage possède six entrées. Plus précisément, deux entrées identiques ligne/microphone et deux entrées stéréo assez rudimentaires. Les entrées ligne/microphone sont équipées d’un connecteur XLR/jack, d’un commutateur de niveau d’entrée, d’un potentiomètre de réglage de volume, d’un niveau d’envoi vers la réverbération et d’un correcteur grave et aigu. Elles ne sont pas équipées du petit commutateur sérigraphié 48 V que l’on trouve sur la grande sœur Eon One Pro. L’entrée 3-4 est une entrée stéréo. Il est possible de connecter la source via deux jack 6,35 ou deux RCA. L’unique réglage disponible est le niveau. L’entrée 5-6 est aussi stéréophonique. Les réglages disponibles sont assez simples : il n’y en a aucun. A l’image de cette entrée 5-6, la connexion Bluetooth ne possède aucun réglage non plus. L’ajustement des niveaux de ces entrées 5-6 et Bluetooth se fera donc directement à la source des appareils connectés, tablette ou smartphone. Au chapitre des sorties, c’est aussi facile. Nous avons deux RCA intitulés Monitor Out, dont le niveau peut être ajusté par un potentiomètre de volume.

un article de

aurore bouit / thierry brugier

DANS LA RUBRIQUE SON, LIRE AUSSI...

Pin It on Pinterest

Share This