LD Systems Maui 28 G2

LD Systems Maui 28 G2

LD Systems Maui 28 G2

mars 2021Test Son

Système de sonorisation actif membre de la grande famille Maui

La série Maui de LD Systems comporte un nombre important de modèles. Il en est proposé pour tous types d’utilisation, de toute puissance, avec des versions alimentées sur secteur ou sur batterie. Cette offre est complétée par une belle panoplie d’accessoires. En plus des traditionnelles et classiques housses et planches à roulettes, LD propose d’astucieux systèmes qui permettent de déporter les colonnes sur un mur.

PRÉSENTATION

La première chose qui surprend, au déballage, est la masse importante des deux têtes. Si, avec 30 kg sur la balance, l’ensemble du kit reste dans les normes, les colonnes accusent à elles seules une masse de 5,6 kg, ce qui fait beaucoup. Il reste donc un peu moins de 20 kg pour le sub. Celui-ci est équipé de deux haut-parleurs ferrites de 8”. Si les têtes semblent denses, c’est principalement dû à la présence d’un total de 16 médiums 3” ferrite et de deux tweeters 1” au néodyme. Les tweeters sont installés dans la colonne du haut. La finition tout métal de ces colonnes est irréprochable (tout comme celle du caisson de grave), et leur système de connexion mécanique est fiable et solide. Seul petit bémol : la déconnexion n’est pas très simple et demande du « muscle ».Le sub est équipé, sur chacune des faces latérales, d’une poignée. La mixette est implantée sur la face arrière. Le réglage de niveau général, celui du sub et d’un certain nombre de LEDs occupent une petite zone sur le dessus du sub.

EXPLOITATION

Tout est bien ordonné et sérigraphié sur ce système. Il faut dire que, dans le cas présent, l’expression « tout » se limite vraiment à l’essentiel : des connecteurs d’entrée ou de sortie et les réglages de niveau. Nous avons à disposition une entrée MP3 sur format mini-jack 3,5 mm, conjointe au récepteur Bluetooth. Le réglage de niveau de ces deux sources est commun. Si la balance doit se faire entre eux, il faut ajuster les niveaux à la source. La deuxième entrée ligne est stéréophonique. Elle est équipée de deux combos XLR/jack et de deux RCA. Sur le dessus de l’enceinte, un commutateur sélectionne un mode mono ou stéréo. En mono, la sortie amplifiée diffuse une sommation des deux entrées droite et gauche. En mode stéréo, le système diffuse le signal gauche et dirige le signal droite vers la sortie XLR. Les deux dernières entrées sont destinées réciproquement à la HI-Z et à un microphone. L’entrée HI-Z est prévue pour une guitare électro acoustique ou électrique. Elle est équipée d’un filtre coupe-bas à 100 Hz afin de réduire les risques de Larsen dans le bas du spectre. Pour l’entrée microphone dynamique, le connecteur est un combo XLR/jack. Le XLR permet un branchement symétrique, mais le jack est prévu pour de l’asymétrique. Nous retrouvons le filtrage à 100 Hz. Le niveau de ces deux entrées s’ajuste à l’aide de deux potentiomètres. Une sortie sub permet d’adjoindre au système un sub amplifié supplémentaire. Une sortie système avec la sommation droite plus gauche ou le signal droit des entrées stéréophoniques permet l’utilisation d’une deuxième Maui.

un article de

aurore bouit / thierry brugier

DANS LA RUBRIQUE SON, LIRE AUSSI...

Pin It on Pinterest

Share This