Starway Enzo

par | 19 Déc 2023 | Test Lumière & Vidéo

550 W sur la ligne de départ

Starway enrichit sa gamme reconnaissable à ses noms empruntés à l’univers Ferrari.

Enzo vient compléter le cycle débuté avec le Dino et l’Aperta. Ce projecteur spot à couteaux s’intègre à la série de spots du fabricant, comprenant jusqu’alors le Dino, de 200 W, et le Lusso, de 320 W. Enzo propose quant à lui une source de 550 W, un grand nombre de fonctions attendues dans un spot, mais également un module de couteaux, ce qui le fait entrer en concurrence avec de nombreux autres projecteurs. Voyons comment il s’en sort.

Découverte

Enzo ressemble comme deux gouttes d’eau à ses prédécesseurs de chez Starway : racé, avec de larges évents sur la tête présentant le nom du modèle. Les bras sont à l’avenant avec des arêtes droites et le nom de la marque gravé dessus. Ce qui frappe en premier lieu sur cette machine, c’est la longueur de sa tête conçue pour loger l’ensemble des modules et la course du zoom. La base reste assez plate comparativement, avec deux grandes poignées qui ne seront pas de trop pour manipuler les 31 kg de la bête.

À l’avant, on trouve un grand écran avec six boutons tactiles, et à l’arrière une connectique complète composée d’une alimentation In/Out en True1, de DMX cinq broches et de deux Ethernet. Enfin, un port USB à l’avant permet de mettre à jour le micrologiciel.

Sous le projecteur, on trouve une platine pour quatre Camlocks et deux emplacements d’élingues. Concernant les fonctionnalités notables et en essayant de résumer, Enzo propose une trichromie CMJ accompagnée d’un CTO progressif et d’une roue de couleurs dont un filtre Haut IRC, deux roues de gobos dont une rotative, deux prismes, une roue d’animation, un frost, un iris et le module de couteaux. Pas mal de choses à tester en perspective.

Source et optique

La source de 550 W de LEDs blanches est annoncée pour une température de couleur de 7 000 K, et 52 209 lux à 5 m au plus serré, chose que nous allons bien sûr vérifier. Un CTO progressif va permettre de modifier cette température de couleur, et le filtre Haut IRC devrait permettre un meilleur rendu des couleurs. La lentille frontale mesure 130 mm, et le débattement du zoom annoncé est de 6,5° à 40,5°.

Les menus

Enzo est équipé d’une batterie permettant de préparer sa configuration à l’avance. La page principale du menu affiche uniquement mode et adresse DMX, ainsi que le protocole utilisé. Il va falloir passer par quelques boutons pour afficher les autres informations.
Question navigation, le bouton Mode permet d’afficher le menu et de revenir en arrière, les quatre boutons en cercle permettent la navigation et Enter sert à valider. Quatre catégories de paramètres s’offrent à nous. Set permet de définir adresse, mode et protocole. Function propose les options (mode du dimmer, courbe de gradation, vitesse des ventilateurs, etc.). Test contient le test des paramètres, la calibration et différents resets, et enfin Information, comme son nom l’indique, nous renseigne sur l’état actuel du projecteur (températures, vitesse des ventilateurs…).
Trois modes DMX sont proposés entre 36 et 45 canaux, les différences se situant surtout dans le nombre de paramètres 16 bits.

Prise en main

C’est le mode étendu pour lequel nous avons opté. De nombreux paramètres y disposent d’un contrôle en 16 bits, ce qui permet une manipulation plus fine. Enzo n’a pas vocation à révolutionner notre façon d’utiliser un asservi de ce type. Les fonctions tombent sous la main (pour les utilisateurs avertis), sauf peut-être les couteaux dont chaque paramètre pousse un côté. Il faut pousser les deux côtés à la fois pour voir son couteau rentrer bien droit devant le faisceau. Une interface de console dédiée sera plus pratique. Les paramètres non-linéaires comme gobos, roue de couleurs et prismes disposent des modes classiques, pas d’inquiétude pour s’y retrouver. Enfin, le canal Contrôle propose toutes les options nécessaires à la gestion du projecteur, que ce soit le choix de la courbe de gradation, la vitesse du ventilateur, le reset des moteurs… Bref un projecteur pris en main instantanément.

[et_pb_posts_carousel category_id="57" max_title_characters="45" heading_style="custom" heading_primary="Son" heading_sub="Les dernières News" posts_per_page="1" date_format="j M Y" admin_label="Carousel Son (auto)" _builder_version="4.4.5" hover_enabled="0" global_colors_info="{}"][/et_pb_posts_carousel]
[et_pb_posts_carousel category_id="55" max_title_characters="45" heading_style="custom" heading_primary="Lumière" heading_sub="Les dernières News" posts_per_page="1" date_format="j M Y" admin_label="Lumiere (auto)" _builder_version="4.4.5" hover_enabled="0" global_colors_info="{}"][/et_pb_posts_carousel]
[et_pb_posts_carousel category_id="56" max_title_characters="45" heading_style="custom" heading_primary="Recrutement" heading_sub="Les dernières News" posts_per_page="1" date_format="j M Y" admin_label="Carousel Recrutement (auto)" _builder_version="4.4.5" hover_enabled="0" global_colors_info="{}"][/et_pb_posts_carousel]
[et_pb_posts_carousel category_id="53" max_title_characters="45" heading_style="custom" heading_primary="DJ & Prod" heading_sub="Les dernières News" posts_per_page="1" date_format="j M Y" admin_label="Carousel DJ (auto)" _builder_version="4.4.5" hover_enabled="0" global_colors_info="{}"][/et_pb_posts_carousel]
Loading...