Texen

Texen

Texen

juillet 2017 | Reportage Entreprise

Saisir l’opportunité et s’en donner les moyens

Texen s’appuie sur une forme d’entreprise et un mode organisationnel peu usités dans le secteur d’activité. Ici, ni patron ni employés, mais des associés collaborateurs. Ce qui n’a pas empêcher Texen de devenir un acteur majeur dans la profession.

Nous sommes à l’aube des années 1980, époque à laquelle se manifeste une forte volonté de création et de rénovation de lieux de spectacle vivant. La demande explose, mais il y a peu d’acteurs dans le secteur. Observateurs avertis, Michel Carrère, architecte scénographe, et Jean-Claude Berhuy, ingénieur de la prestigieuse école Supelec, décident de s’associer pour répondre à la demande croissante d’équipements scéniques en région Provence-Alpes-Côte d’Azur : « C’était l’occasion. La forme juridique du projet entrepreneurial sous forme de SCOP* s’est imposée pour deux raisons essentielles : nous étions immédiatement en capacité d’avoir un système collaboratif, et de réunir une somme de compétences œuvrant dans le même sens. »

En 1986, les protagonistes créent un groupement d’entreprises pour répondre à un appel d’offres concernant la construction du palais des congrès et de l’opéra Berlioz de Montpellier, appel d’offre qui nécessitait à l’époque que le soumissionnaire ait une représentation locale. Du coup, l’agence de Montpellier a été créée pour pouvoir honorer cette obligation et remporter le marché.

Newsletter

Rejoignez la mailing list de SONO Mag et recevez chaque semaine les dernières News.

DANS LA MÊME RUBRIQUE, LIRE AUSSI...

Share This