The Backstage

The Backstage

The Backstage

mars 2022Reportage Son

Montrouge Rock Attitude

Inauguré en novembre 2019 puis brusquement réduit au silence par la pandémie, le restaurant-concert The Backstage a pu enfin rouvrir ses portes en octobre 2021. Nous y avons retrouvé Dominique « Dom » Harel, une figure bien connue de l’univers du spectacle vivant, tout heureux de nous faire visiter sa dernière création et de nous raconter la genèse du lieu qu’il souhaitait offrir aux musiciens depuis longtemps, passant enfin du rêve à la réalité. Moteur !

Non, ce n’est pas une nouvelle station de métro qui est sortie de terre à l’angle des avenues Gambetta et Aristide-Briand, mais une salle de 300 m2 où, du jeudi au samedi soir, les grands musiciens viennent jouer. Les autres jours, l’établissement est fermé ou privatisable pour une soirée associative ou d’entreprise.

On retrousse les manches

The Backstage, c’est d’abord une scène capable d’accueillir confortablement un groupe de huit musiciens, avec un bar, une vaste salle de restaurant et son coin VIP, une cabine de régie et toutes les commodités (loge pour les artistes, vestiaire, toilettes).
Forts de l’expérience acquise avec Music Live et Planet Live, où déjà, ils avaient tout construit eux-mêmes, Dom et son associé Kilong Tran, musicien doté d’une formation en bâtiment, ont suivi les conseils éclairés de Johann Hervé, un homme au grand cœur récemment décédé, qui avait monté Guitare Village à Pigalle et installé quelques studios d’enregistrement, pour les aider à aménager ce nouveau lieu.
Vincent Rautureau, architecte d’intérieur et d’événementiel (société Giglam), les a conseillés sur l’éclairage de la salle, le positionnement des spots diffusant une ambiance chaleureuse avec des lumières indirectes. En revanche, les cymbales recyclées en abat-jour au-dessus du bar sont une idée de Dom, qui a bourlingué un peu partout, potassé des tas de bouquins de décoration et arpenté les cours de matériaux pour trouver les « bonnes » briques de décoration, conférant au lieu une ambiance de club new-yorkais. Le bar en béton vient d’une idée captée dans un bistrot d’extérieur à la Seine Musicale. Il a été coulé dans un moule en bois de palettes. Les piliers du local ont été décapés pour mettre le béton à nu et apporter une touche industrielle à l’ensemble.
Les tables carrées sont l’œuvre d’un menuisier/musicien (tribute AC/DC). Des tables rectangulaires de cantine ont quant à elles été débarrassées de leurs plateaux en formica, remplacés par du bois.
Autour de la scène, les flight-cases assument une double fonction. Durant la journée, elles servent à ranger les câbles et le matériel de scène, comme tout flight case qui se respecte, et le soir, elles deviennent des tables basses permettant aux consommateurs de se tenir près des musiciens sans gêner la visibilité des gens attablés. En fond de salle, des tables hautes offrent une vue dégagée sur la scène tandis que dans le coin VIP, les canapés Chesterfield font bon ménage avec d’autres flights, qui servent à ranger la réserve de verres.

En régie

Côté accueil des musiciens, c’est le grand confort. Une vraie cabine héberge une console lumière Work LightShark LS-1 ainsi qu’une régie vidéo. Le son est géré par une console Sound-craft SI Impact 2, des enceintes Focal pour l’écoute cabine, les mêmes que pour toute la sonorisation d’ambiance du bar et de la salle pendant les pauses.

Sur scène

En fond de scène, un mur de LEDs Starway permet de diffuser clips et messages (la programmation hebdomadaire par exemple). L’éclairage est assuré par des projecteurs Vega de Starway. La sonorisation de façade JBL est composée de quatre enceintes PRX812W et d’un caisson de basses PRX818XLF, le tout calé par Laurent Delenclos dit Bellote, monsieur JBL.Six enceintes JBL PRX812W assurent les retours de scène, complétées par quatre kits in-ears monitor de Sennheiser.
Le parc micros comprend une vingtaine de références Sennheiser dont deux kits sans fil, plus deux SM-57 Shure, ainsi qu’une dizaine de DI BSS AR133.
Le Backline se compose d’une batterie Asba complète (grosse caisse, tom medium, tom floor, caisse claire, hardware et cymbales), un ampli Bass Ampeg (baffle 8 x 10 et tête Ampeg Heritage), des amplis guitare Fender Twin Reverb et Marshall (baffle + tête), et un clavier Nordstage 2 avec stand RTX.

un article de 

gisèle clark

Installation technique

Son et lumière
Console Soundcraft SI Impact 2
Enceintes Focal Shape 40 et 50 (régie et
sono ambiance)
Enceintes JBL PRX812W
Subwoofer JBL PRX818XLF
Retours JBL BL PRX812W
4 kits in-ear Sennheiser
DI-boxes BSS AR133

Micros
1 x E901 Sennheiser
1 x E902 Sennheiser
4 x E904 Sennheiser
3 x E906 Sennheiser
3 x E914 Sennheiser
3 x E935 Sennheiser
2 x E945 Sennheiser
2 x SM57 Shure
2 x kits micro-voix HF Sennheiser

Éclairage
Console lumière Work LightShark LS-1
Mur de LEDs et projecteurs Vega Starway

Backline
Batterie Asba
Ampli basse Ampeg et tête Heritage
Amplis guitare Fender Twin Reverb et Marshall
Clavier Nordstage 2

DANS LA RUBRIQUE SON, LIRE AUSSI...

Pin It on Pinterest

Share This