ToolBoxes, « made in France »

ToolBoxes, « made in France »

ToolBoxes, « made in France »

novembre 2021Tutoriel Son

Convertir et converger

Certains formats de transmission de données, tels que le DMX, le MIDI ou l’AES EBU, sont universellement adoptés depuis des décennies par les fabricants. Dans le domaine des réseaux numériques audio, la situation est loin d’être comparable. Si le protocole Dante s’est attribué depuis une dizaine d’années une bonne part de gâteau, il ne reste qu’un protocole parmi d’autres, avec ses qualités et ses limitations. Il reste donc aujourd’hui plus que jamais nécessaire de pouvoir faire cohabiter de multiples formats audio numériques.

C’est le rôle des deux outils que nous présentons dans ce dossier, à savoir la ToolBox Auvitran et le H1 Agora. Ces deux produits ont été imaginés et créés en France. Ils y sont aussi majoritairement fabriqués.

Auvitran et Agora sont deux TPE focalisées sur les technologies audio numériques professionnelles. Non seulement les équipes se connaissent, mais elles collaborent régulièrement afin de jumeler leurs efforts pour optimiser les ressources dont elles disposent. Pour réaliser ce dossier, nous avons contacté Yves Ansade, le cofondateur et patron d’Auvitran, ainsi que David Rocher, son homologue chez Agora. Tous deux nous ont fait parvenir un exemplaire de leur produit pour nos essais.

AUVITRAN, LES AUDIO TOOLBOXES

Implanté dans le département de l’Isère, à Meylan, Auvitran est une société française créée en 2003 par Yves Ansade et Jérémie Weber. Les deux associés ont été, chez Digigram, les inventeurs de l’Ethersound, l’un des premiers réseaux audio professionnels. Ils fondent Auvitran dans le but de promouvoir et développer les technologies audio en réseau. Dans ce domaine, la seule autre offre basée sur des liaisons Ethernet standard était alors Cobranet, mais avec une limitation du nombre de canaux sur les flux 100 Mbps de l’époque et, surtout, une latence de l’ordre de 5 ms, rédhibitoire pour du live.

Dès 2003, l’équipe d’Auvitran travaille pour Digigram, pour continuer le développement de l’Ethersound – resté la propriété de Digigram –, et crée son premier produit, une carte Ethersound pour consoles Yamaha.

Fin 2003, le PDG de Nexo Eric Vincenot contacte Yves pour lui demander de développer une carte Ethersound à insérer dans le NX242, un processeur de diffusion de la marque, pour remplacer les liaisons en AES ou analogique depuis la console. Le défi sera relevé et la solution mise en avant lors du PLS 2004 sur le stand Nexo.

Cet épisode marque le début du développement par Auvitran de multiples modules OEM pour les fabricants les plus divers. Yamaha sortira même une console dédiée Ethersound, la M7CL-ES.

AUVITRAN IMPLIQUÉ DANS LE DANTE

En ces temps, d’autres technologies réseau audio se présentent régulièrement sur le marché, sans qu’aucune ne concurrence réellement l’Ethersound.

En 2009, Audinate, l’inventeur du Dante, contacte Auvitran pour lui demander de développer une carte Dante à faible latence. Que faire ? Sentant que l’offre Dante devenait omniprésente, et ne disposant pas de la liberté suffisante pour faire évoluer Ethersound, qui était resté dans le giron de Digigram, Yves décide d’accepter la proposition.

LES AUDIO TOOLBOXES

Dans le même temps, prenant conscience de l’inévitable cohabitation des formats, l’équipe d’Audinate imagine le principe d’une interface, indépendante de tout réseau, qui permettrait de matricer les canaux issus de différents réseaux audio. L’aventure Audio Toolbox était en marche. L’idée du fabricant est de proposer une convergence la plus simple possible entre les technologies audio, que ce soit en liaisons traditionnelles point à point ou en réseau. Nous sommes en 2010.Tout commence avec un modèle AVBx3, pour accueillir trois slots. En 2014, la deuxième génération voit le jour, tout comme la version AVBx7, pouvant accueillir sept cartes, intégrant de l’automation et une multitude de formats audio et réseau. Une carte switch est aussi proposée.

Côté fabrication, Auvitran choisit un cap maintenu depuis, la proximité. La métallerie est réalisée en Italie du Nord, les PCB en France et en Espagne, et l’assemblage à proximité de Grenoble.

Aujourd’hui, Auvitran compte sept col-laborateurs focalisées sur le développement. Les produits sont distribués partout en Europe, en Asie, via Digigram, et aux Etats-Unis, où la demande est très forte. De multiples sites, comme des aéroports ou centres de congrès, y sont architecturés en Cobranet, et les exploitants veulent greffer sur cette architecture des configurations utilisant d’autres protocoles sans avoir à changer l’installation.

En France, on trouve encore de multiples installations réalisées en Ethersound. Le Stade de France en est un exemple. Les Audio ToolBoxes permettent de créer des passerelles vers d’autres formats, comme le Dante, tout en conservant l’infrastructure Ethersound initiale, qui fonctionne parfaitement. Entre 2010 et 2021, quatre évolutions du châssis et cinq évolutions du cœur ont été réalisées. Aujourd’hui, les efforts de R&D portent sur le développement de solutions AVB, une décision prise depuis l’avènement de l’AVB Milan, correspondant pour Auvitran à une vraie réalité d’exploitation portée par des fabricants majeurs.

Un article d'

Eric Moutot

DANS LA RUBRIQUE SON, LIRE AUSSI...

Pin It on Pinterest

Share This