Traitement antivirus par rayonnement UVC

Traitement antivirus par rayonnement UVC

Traitement antivirus par rayonnement UVC

juin 2020Eco & Social

Promesses et précautions

Le temps du confinement a vu fleurir les propositions de solutions de désinfection les plus variées, dans la perspective d’un retour à l’activité respectant des conditions de sécurité satisfaisantes. Parmi celles-ci, les générateurs de rayons UVC, présentés comme capables de détruire le virus. Nous avons voulu en savoir plus sur les qualités, mais aussi sur les limitations et les précautions d’emploi de ces technologies.

UVA, UVB ET UVC

Le spectre des rayonnements ultraviolets (UV) se situe hors de la lumière visible et correspond aux longueurs d’ondes de 100 à 400 nm (fig. 1). Les UV sont émis en permanence à l’état naturel par le soleil et se divisent en plusieurs familles.
Les UVA représentent 95 % du rayonnement UV qui atteint la terre. Ils sont très peu filtrés par la couche d’ozone. Leur rayonnement est notamment utilisé dans des cabines de bronzage artificiel. Les UVB sont majoritairement absorbés par la couche d’ozone et l’atmosphère,
mais ils sont la cause de nos coups de soleil naturels. Les UVC, qui couvrent la plage de 200 à 280 nm, sont les ultraviolets les plus nocifs. Ceux émis naturellement par le soleil sont entièrement absorbés par la couche d’ozone et l’atmosphère.

L’UVC ET LES MICRO-ORGANISMES

Les radiations des UVC sont absorbées par l’ADN (l’ADN, qui signifie acide désoxyribonucléique, constitue la molécule support de l’information génétique héréditaire). Les rayons détruisent alors sa structure et inactivent les cellules vivantes qui y sont exposées. Les UVC réduisent donc la présence de micro-organismes tels que les bactéries, les champignons et les virus, famille dont fait partie la Covid-19. Des études ont montré que la longueur d’onde la plus efficace sur l’ADN pour cette destruction est 265 nm.

LA DOSE DE RADIATIONS NÉCESSAIRE

La dose de rayonnement correspond à l’intensité d’irradiation multipliée par le temps d’exposition. Des tableaux issus de recherches donnent, en J/m2 (joule par m2) la dose nécessaire pour le traitement. A chaque type de virus correspond un dosage différent. La dose adaptée aux coronavirus s’échelonne entre 7 et
241 J/m2, la moyenne des valeurs se situant à 67.

Un article d'

Eric Moutot

DANS LA MÊME RUBRIQUE, LIRE AUSSI...

Pin It on Pinterest

Share This