UN FONDS D’URGENCE POUR LE SPECTACLE VIVANT PRIVÉ

UN FONDS D’URGENCE POUR LE SPECTACLE VIVANT PRIVÉ

UN FONDS D’URGENCE POUR LE SPECTACLE VIVANT PRIVÉ

15 Juil 2020 | News Éco & Social / Divers | 0 commentaires

Mis en place par le ministère de la Culture et la Ville de Paris, en partenariat avec l’ASTP et l’Adami, ce fonds a pour objet d’apporter des aides exceptionnelles et urgentes aux entreprises privées professionnelles du spectacles que sont : les entreprises de spectacles de théâtre non subventionnées sur fonds publics et compagnies non conventionnées par l’Etat et/ou une collectivités territoriale titulaires de la licence de catégorie 2 dans les domaines arts de la rue, danse, cirque, théâtre, mais aussi les exploitants de théâtre non subventionnés, titulaires de la licence de catégorie 1. Les aides plafonnées à 8 000 €, peuvent consister pour les compagnies en une prise en charge d’une partie des contrats de représentation annulés : à hauteur de 15 % du montant HT pour les contrats de cession, 15 % des coûts du plateau artistique pour les contrats de co-réalisation. Pour les exploitants de théâtres privés et les entreprises de spectacles de théâtre, une partie des charges fixes, telles que les loyers et charges locatives, la maintenance, les fournitures, la bureautique, etc., hors salaires, charges salariales et amortissement, pourra être prise en charge, au prorata de 10 semaines. La demande d’aide est à effectuer sur le site internet dédié : www.fusv.org, et des justificatifs tels que le coût du plateau artistique par représentation, la licence détenue ou la copie de contrats peuvent être requis. ■

Pin It on Pinterest

Share This