UNE ÉTUDE SUR L’IMPACT DU CISV

UNE ÉTUDE SUR L’IMPACT DU CISV

UNE ÉTUDE SUR L’IMPACT DU CISV

2 Mar 2019 | News Éco & Social / Divers | 0 commentaires

A l’initiative notamment du Prodiss et du SMA, le crédit d’impôt pour le spectacle vivant et de variété (CISV) a fait l‘objet d’une étude confiée au cabinet EY France. L’efficacité du CISV sur la création est avérée : 875 projets en 2017, ce qui représente plus de 14 700 représentations sur l’ensemble du territoire national, et 17 % des projets soutenus n’auraient pas pu être réalisés en l’absence de ce dispositif. Celui-ci permet de promouvoir plus d’artistes en devenir et de créer des tournées plus longues et couvrant plus de territoires. En tout, 250 entreprises ont bénéficié d’un agrément provisoire : trois quarts du montant du CISV ont concerné les musiques actuelles, la musique classique (12 % du montant total), les comédies musicales (8 %), les spectacles d’humour (6 %) et les ciné-concerts (1 %) représentant l’autre quart. Le CISV a généré un impact positif sur l’emploi –l’augmentation des dates de tournées a entraîné des embauches supplémentaires, avec 505 emplois créés en 2017 –, et au niveau économique, des investissements plus importants. ■

Pin It on Pinterest

Share This