Une visite chez Neutrik

Une visite chez Neutrik

Une visite chez Neutrik

février 2020Reportage Entreprise

Des connecteurs de référence

Fondée en 1975, la marque Neutrik constitue depuis longtemps une référence dans le domaine des connecteurs audio de qualité. Son apport se traduit aussi par des formats devenus des standards, comme les Combo ou Speakon. Cette approche créative s’étend aujourd’hui à la fibre optique, au sans fil et au réseau, avec une approche orientée « solutions ». Historique et découverte des usines du fabricant à Schaan, au Liechtenstein

La société Neutrik a été créee par Bernhard Weingartner, un ancien ingénieur d’AKG (qui contribua notamment au développement, en 1953, du célèbre microphone statique C12 et de sa capsule CK12, toujours fabriquée), avec quelques associés. A cette époque, les ingénieurs du son appellent encore les XLR des prises « Cannon », du nom du fabricant originel (dès les années 1940 !). Le plus souvent de marque ITT (qui a racheté Cannon) ou Switchcraft, les XLR sont alors plutôt chères, d’un assemblage complexe, et pas forcément faciles à se procurer en Europe.

XLR, SPEAKON, COMBO…

Quelques années plus tard, avec la Série C, Neutrik a rattrapé les acteurs établis dans le domaine de l’XLR et fête, dès 1983, son millionième connecteur vendu. Un an plus tard, petite révolution : la Série X, les premières XLR ne nécessitant pas de vis pour leur montage. Devenue Série XX en 2004, avec de nombreuses petites améliorations à la clé, cette gamme est toujours un best-seller. L’approche Neutrik s’exprime alors pleinement : être en contact avec les clients, comprendre leurs besoins et développer des solutions adaptées, qui deviennent souvent des standards. Un bon exemple est celui de la découpe au format D. Dès qu’un appareil possède des embases audio, une découpe et des trous de fixation sont nécessaires sur le panneau arrière. Neutrik a l’idée de proposer un gabarit standardisé, identique pour tous les connecteurs audio, vite adopté par les fabricants. La marque déclinera par la suite au format D des embases FireWire, RJ45, HDMI…

L’année 1987 voit l’apparition du Speakon, un connecteur haut-parleur verrouillable basé dès sa conception sur des exigences de qualité, de solidité et de sécurité affirmées, tout en assurant la compatibilité dimensionnelle des embases avec les anciens connecteurs Cannon Série EP encore souvent utilisés. En quelques années, ce format, disponible en version deux, quatre et huit points, devient la référence dans son domaine ; Neutrik s’en inspire ensuite pour développer son premier connecteur secteur, le Powercon, disponible en version 20 A et 32 A, dès 1996.

En 1991, les fabricants demandent à Neutrik de permettre l’implantation des connecteurs directement sur les circuits imprimés. Il faut utiliser des matériaux ininflammables, développer des fixations sûres sur les cartes, mais le fabricant ajoute rapidement ces produits à son catalogue. Les clients réclament ensuite un format « mixte » XLR (pro)/jack 6,35 mm (semi-pro) : c’est le Combo, apparu en 1992. Il économise de l’espace sur le panneau arrière (ou avant), et il est devenu omniprésent sur les consoles de mixage, enregistreurs, interfaces audio, préamplis…

un article de 

alain-marc malga

DANS LA MÊME RUBRIQUE, LIRE AUSSI...

Pin It on Pinterest

Share This