Vari-Lite VL2600, l’héritier du VL2500

Vari-Lite VL2600, l’héritier du VL2500

Vari-Lite VL2600, l’héritier du VL2500

juillet 2019 | Test Lumière & Vidéo

Comment succéder à une légende ?

Certes, Vari-Lite appartient à Philips. N’empêche, il y a toujours une petite émotion à tester une nouvelle machine de l’inventeur de la lyre en mouvement. Un peu malmené par la concurrence ces derniers temps, nous verrons dans les lignes qui suivent que « Vari » a de beaux restes et des projets prometteurs dans les cartons, pour ceux qui passent derrière les rideaux noirs des salons. Mais trêve de blabla, passons aux choses sérieuses.

PREMIÈRE IMPRESSION

La machine est séduisante. C’est une bonne nouvelle car Vari-Lite avait récemment produit une machine à LED de plus grosse taille et, il faut bien le dire, assez moche… La base est plus petite et intègre deux grosses poignées directement moulées dans l’embase. Sur l’un des deux côtés, on trouve un large écran non tactile, ce qui n’est pas gênant. En revanche, c’est un peu dommage qu’il n’y ait pas de display auto-alimenté. A côté, il y a les quatre boutons flèches avec, en son centre, un bouton validation et, à gauche, un bouton « escape ».

Le menu du display nous semble assez complet et donne accès à une foultitude d’options qui sont en grande partie également accessibles depuis la console via un paramètre DMX. On intervient donc directement sur les courbes de dimmers, l’effet tungstène, la vitesse et le mode de ventilation. On regrette qu’il n’y ait pas de possibilité de recorder dans un ou deux presets des options de mode sur la machine. Cela peut être un peu long lorsqu’on a des gros kits à configurer. De l’autre côté de l’embase se situe la connectique, avec deux XLR cinq broches pour le data et un RJ45. Le power en True One et une repique, ce qui nous semble avoir du sens puisque la machine n’est pas une si consommatrice. Un détail intéressant, au-dessus du RJ se trouve un capot fermé ouvrant disponible pour un futur connecteur au format standard. Une fois l’embase ouverte, le mystère reste entier pour nous car rien ne semble prévu spécifiquement…

Un article de

FRÉDÉRIC FAYARD / BENJAMIN BERTOUT

DANS LA RUBRIQUE LUMIÈRE & VIDÉO, LIRE AUSSI...

Pin It on Pinterest

Share This