Virtual Lightning Box

octobre 2021Reportage Corporate AV

Studios virtuels temps réel

Amis de longue date, Nicolas Cand et Sébastien Mizermont ont initié en 2007 le projet Adrénaline. Sébastien est issu de l’univers du dessin et anime naturellement la direction artistique. Nicolas se focalise sur l’organisation et la logistique des projets. Si la structure a acquis ses lettres de noblesses dans l’univers institutionnel, c’est dans le spectacle qu’elle connaît aujourd’hui, avec l’implantation des studios virtuels temps réel Virtual Lightning Box, son plus fort développement.

Les premières créations de contenus vidéo signées Adrénaline ont été réalisées début 2010. Il s’agissait d’hologrammes. A la suite de cette expérience, la structure devient le représentant français des solutions de production holographique Musion 3D. Diverses productions sont réalisées avec ce système, comme avec d’autres. L’une des plus médiatisées en France est sans doute la campagne holographique de Jean-Luc Mélenchon, pour l’élection présidentielle de 2017.Même si, comme le souligne l’équipe, le volet création de ce projet était très réduit, les hologrammes imaginés pour la campagne ont fait faire un grand pas en avant à la structure. Au-delà des sollicitations venues du monde entier, l’expérience montrait qu’utiliser des hologrammes sur scène devenait réaliste.

Dans la même technologie, l’opération la plus marquante reste l’inauguration du tram de Dubaï. Lors de cette prestation, Adrénaline a créé un hologramme de 50 m de large sur huit de haut, ce qui lui permet de figurer dans le Livre Guinness des records.

Dans le domaine institutionnel, l’équipe accompagne aujourd’hui deux clients principaux, le ministère de la Défense et la société Dassault. Pour cette dernière, l’équipe travaille par exemple sur de nouvelles façons de présenter un avion à des acheteurs potentiels. Le studio virtuel permet de simuler l’intérieur de l’appareil commandé par un client, avec les options choisies, et pas seulement un avion standard comme c’est le cas jusqu’à présent. Des agences de communication et d’événementiel viennent aussi chercher des compétences dans la réalisation audiovisuelle d’inaugurations ou de lancements de produits.

Mais, en quête de sens, l’équipe accompagne aussi depuis quelques années des projets d’artistes tels ceux de Jean-Louis Aubert, Renaud ou Stromae. Les activités de la structure se développent également dans l’univers du théâtre et de l’art contemporain, avec le but d’aider les artistes et metteurs en scène dans leurs démarches de création. Il y a une forte demande pour la réalisation de maquettage de décors, sans avoir à mobiliser une salle de théâtre. Le metteur en scène et des artistes peuvent travailler librement au studio, dans un décor virtuel qui peut être aménagé pour ainsi dire en temps réel suivant leurs désirs.

L’équipe a notamment créé le décor virtuel de Plus haut que le ciel, une pièce de théâtre en forme de comédie historique qui raconte la construction de la tour Eiffel. Le spectacle a été nominé deux fois et récompensé d’un Molière en juin 2020. Rien qu’au printemps 2021, la société a été associée à six créations théâtrales. Les premières représentations en public sont programmées pour l’automne. Les thématiques de ces spectacles sont très diverses, de la parodie de Star Wars avec décors virtuels et hologrammes des personnages jusqu’aux fresques historiques et aux spectacles avec double lecture enfants parents.

Début 2021, les associés d’Adrénaline rencontrent Sébastien Bruneau, le dirigeant de Kinesik, structure bordelaise disposant d’un important parc d’écrans à LEDs. Dans le cadre d’une installation d’écran prestigieuse, réalisée dans un casino, Nicolas Cand et Sébastien Mizermont ont apporté leurs compétences de création de contenus vidéo. Cette collaboration débouche sur la décision de créer un studio de production en réalité virtuelle, jumelant les moyens techniques de Kinesik avec la compétence et la fertilité créative d’Adrénaline. Le projet se nommera Virtual Lightning Box.

Premier projet signé, le concert « Stream in the Night » de Jean-Louis Aubert, diffusé en ligne le 12 avril 2021, durant lequel l’artiste évolue dans un décor virtuel créé de toute pièce à l’aide d’écrans Kinesik

Un article de

COLOMBE DE GARAM