Wash, beam ou spot ?

Wash, beam ou spot ?

Wash, beam ou spot ?

juillet 2020Tutoriel Lumière & Vidéo

Ces termes se retrouvent fréquemment dans la qualification des projecteurs asservis*. Certains luminaires sont de purs spots, d’autres des wash beam, d’autres encore, qualifiés d’hybrides, permettent de basculer à volonté d’une caractéristique à une autre. Mais que signifient réellement ces qualifications de spot, wash et beam ?

WASH

Le faisceau d’un wash se caractérise par son point chaud central, puis la décroissante progressive de l’éclairement vers les bords du faisceau, qui sont flous et diffus. Ce type de faisceau est traditionnellement obtenu avec une source lumineuse associée à un réflecteur martelé ou à une lentille Fresnel, tels qu’on peut les trouver dans les Par. Avec les LEDs, la caractéristique non orientée de la source permet de tendre vers l’effet, sans toutefois obtenir la même élégance. De nombreux modèles wash disposent d’un zoom optique permettant de moduler l’angle du faisceau, donc la surface de projection.Le wash est utilisé en éclairage d’ambiance. Son faisceau, qui inclut un centre puissant et un étale diffus, très homogène, permet par exemple d’éclairer de grandes surfaces et de construire une face.

BEAM

Le faisceau beam est comparable à celui d’un wash, mais avec un angle d’ouverture très faible, de l’ordre de quelques degrés. Très intense du fait de la concentration, le faisceau ressemble à un cylindre, ou à un doigt lumineux, que l’on désigne fréquemment par le terme bâton. Pour rendre visible son volume, il faut diffuser dans la salle de la fumée ou du brouillard. On parle plus, avec ce type de faisceaux, d’effet volumétrique que de projection de lumière. On peut, avec le beam, utiliser des gobos. Non pas pour projeter une forme mais plus pour réaliser des effets.Très en vogue parmi la nouvelle génération de designers lumière, le faisceau beam est utilisé pour structurer l’espace, dans des effets traçants. Il symbolise l’énergie et le dynamisme

SPOT

Dès que le focus est réalisé, le faisceau projeté d’un spot est net, c’est-à-dire à bord franc. Cette caractéristique permet d’utiliser un ensemble de fonctionnalités comme les gobos, qui vont découper le faisceau pour projeter des images ou des formes. On associe souvent le spot à des prismes, dont les facettes multiplient le faisceau. Les spots disposent souvent d’un zoom optique qui permet de modifier la dimension de la projection.Ce type de faisceau s’utilise en projection, pour réaliser des éclairages francs et délimiter des zones par des contrastes

CARACTÉRISER LES FAISCEAUX

Les fiches techniques des projecteurs sont souvent riches de valeurs diverses, qu’il n’est pas toujours facile de décrypter pour comparer les différents produits. Les caractéristiques des faisceaux ne font pas exception. Plusieurs paramètres définissent les faisceaux. Essayons d’y voir plus clair.

Un article d'

Eric Moutot

DANS LA RUBRIQUE LUMIÈRE & VIDÉO, LIRE AUSSI...

Pin It on Pinterest

Share This