Beyerdynamic DT 1770 PRO

Beyerdynamic DT 1770 PRO

Beyerdynamic DT 1770 PRO

janvier 2016 | Reportage Son

un article de fabrice chantôme

Un classique revisité

Beyerdynamic est une marque allemande historiquement spécialisée dans la conception de casques à usage des professionnels et amateurs avertis depuis… 1924 ! De nombreux modèles ont connu des carrières qui s’étendent sur plusieurs dizaines d’années, gagnant ainsi le statut de « classiques » dans les métiers du son. Parmi eux, le DT 770 PRO s’est fait une place enviable en studio et en live depuis le début des années 1980 ; plus de trente ans après, Beyerdynamic ose l’évolution technologique radicale de ce « standard » en modernisant au passage son look, mais en conservant l’esprit du design d’origine !

Le premier changement notable entre « l’ancien » et le « moderne » concerne la gamme de prix visée. Là où le DT 770 PRO se place dans la fourchette des 140/150 euros, le prix catalogue du DT 1770 PRO est de 599 euros, ce qui risque de stopper net les envies des preneurs de son peu fortunés. Le prix devient certes conséquent mais reste raisonnable par rapport à certains produits de la hifi de prestige, où les casques à plusieurs milliers d’euros sont légion… Le budget, et parfois aussi le snobisme de certains audiophiles n’ont, il est vrai, rien à voir avec celui des pauvres « professionnels de la profession » pour reprendre la formule de Jean-Luc Godard ! Quoi qu’il en soit, la qualité de fabrication et de finition du DT 1770 PRO impressionnent et le place bien au-dessus de la moyenne des casques croisés en studio où sur les consoles de sono. L’aluminium des arceaux réglables par repères crantés, le cuir du bandeau et ses jolies coutures évoquent plus le monde d’une certaine hifi de salon, mais les deux câbles fournis (3 mètres pour le câble droit, 5 mètres à pleine extension pour le torsadé) bénéficient d’une gaine de protection épaisse et se raccordent au casque par un connecteur unique mini XLR verrouillable très pro. Les fiches Jacks 3,5 mm et l’adaptateur 6,35 mm sont bien sûr plaqués or pour limiter l’oxydation et assurer un meilleur contact. L’oreille gauche est identifiée par un L (pour Left) blanc bien visible sur l’arceau et son équivalent en braille pour les non voyants, une initiative bienvenue ! Suprême luxe, l’utilisateur peut choisir entre deux versions de coussins d’oreillettes !

Newsletter

Rejoignez la mailing list de SONO Mag et recevez chaque semaine les dernières News.

DANS LA RUBRIQUE SON, LIRE AUSSI...

Share This