BRITEQ TORNADO 7

BRITEQ TORNADO 7

BRITEQ TORNADO 7

avril 2016 | Test Lumière & Vidéo

Belle de nuit

C’est indéniablement un produit attirant, aussi bien par son look que son prix ! Sa rapidité est un atout majeur qui lui permet de se mettre en avant dans un milieu ultra concurrentiel.

L’ASPECT, LE SYSTÈME D’ACCROCHE, LA MANIPULATION, LE MODE D’EMPLOI

Avec son look attractif, le Tornado 7 nous plaît immédiatement. Ses bras torsadés se fondent avec la base et sa tête à sept LEDs est proportionnée, bien joué ! En revanche, les finitions ne sont pas exceptionnelles, on hésite même un peu avant de le démonter. Les bras frottent légèrement contre la base lorsqu’il effectue un mouvement de pan. Surprise… ll n’y a pas de poignée ? Il n’est pas lourd avec ses 4,36 kg, mais quand même, elles nous manquent un peu… L’afficheur se fait discret avec ses quatre petits boutons. Côté connecteurs, nous avons une entrée et une sortie XLR trois broches et un porte-fusible. Le cordon est directement intégré à la base, problématique en cas de changement de machine sur un pont. La documentation papier est bien fournie et elle est disponible en plusieurs autres langues sur le site Briteq.

Newsletter

Rejoignez la mailing list de SONO Mag et recevez chaque semaine les dernières News.

DANS LA RUBRIQUE LUMIÈRE & VIDÉO, LIRE AUSSI...

Share This