CAMEO AUROBEAM 150

CAMEO AUROBEAM 150

CAMEO AUROBEAM 150

avril 2016Test Lumière & Vidéo

De la personnalité et du professionnalisme

Cette lyre beam/wash s’adapte aussi bien au clubbing qu’à la scène. L’Aurobeam 150 respecte la règle des deux P : performances et polyvalence.

L’ASPECT, LE SYSTÈME D’ACCROCHE, LA MANIPULATION, LE MODE D’EMPLOI

L’Aurobeam attire l’œil ! Son aspect brillant et ses belles finitions nous mettent immédiatement en confiance. Sa forme est attractive avec une base et des bras en plastique bien scintillant et une bonne petite tête ronde. En revanche, il n’y a pas de poignées. Le projecteur n’est peut-être pas bien lourd, 4,8 kg, mais ce n’est vraiment pas pratique. L’afficheur est sympathique avec ses quatre touches tactiles et s’intègre parfaitement dans le design global. Niveau connecteurs, on est servi ; entrées et sorties XLR trois et cinq broches, une alimentation Neutrik Powercon true one avec repique et un porte-fusible, grand luxe. La documentation papier et informatique (téléchargeable sur le site Internet) sont bien détaillées, mais toutes les langues sont mélangées, c’est un peu difficile de s’y retrouver.

Newsletter

Rejoignez la mailing list de SONO Mag et recevez chaque semaine les dernières News.

DANS LA RUBRIQUE LUMIÈRE & VIDÉO, LIRE AUSSI...

Pin It on Pinterest

Share This